Partagez | 
« L’Épéiste Noir, qu’on m’appelle. » – Kazu Kenrugi

avatar
Messages : 3
Âge : 18 ans
Métier : Promoter et Etudiant en Informatique
Habitation : Appart' dans la Zone Résidentielle Sud
Promoter



MessageSujet: « L’Épéiste Noir, qu’on m’appelle. » – Kazu Kenrugi   Dim 20 Juil - 22:21
Kazu Kenrugi ~
Nom: Kenrugi
Prénom: Kazu
Surnom: L’Épéiste Noir ( ? )
Âge: 18 ans
Groupe & espèce: Humain appartenant à la Sécurité Civile
Métier: Promoter, mais je bosse à l’Université pour devenir Informaticien derrière
Lieu de vie: Dans un Appartement, au Quartier Résidentiel Sud
Armes: Deux Armes en Varanium qui appartenaient autrefois à mes Parents, un Pistolet, celui de ma Mère, dont je me sers quelques fois, et une Épée, celle de mon Père, que j’utilise principalement et qui m’a valu mon surnom
Type de Gastrea & capacités/particularités:
Partenaire: Moi, je suis un Promoter et je vais faire une demande pour rechercher une Initiator qui voudrait bien m’accompagner en tant que Partenaire ~


Character ~
Kazu est un Adolescent qui se pose souvent la question : est-ce qu’il possède des qualités ? À première vue, on peut dire que oui. Il s’avère assez souriant. Mais il y a un but derrière ça. Il souhaite paraître positif, malgré ses habits sombres, à la vue des autres. Pourquoi ? Car on dit souvent que les gens viennent plus vers les personnes qui incarnent la joie de vivre. Ce qu’il n’a pas vraiment, il doit bien l’avouer. Oh, il n’a pas pensé à se suicider non plus. Vivre ne lui déplaît pas. Cependant, il aurait aimé vivre tranquillement.

Le Jeune Homme admet bien posséder une qualité. Enfin ça dépend du point de vue des gens. Il est très bon à l’École. Toujours dans les premiers de la classe. Il ramène souvent des bonnes notes, au désespoir de son meilleur Ami, Shinji, qui adorerait le dépasser un jour pour faire plaisir à ses Parents qui hébergent tout de même Kazu. Mais c’est aussi pour cela que Kazu se demande ce qu’est réellement une qualité et un défaut. Et il n’a pas de réponse à ça.

Sinon, ses Parents (avant leur mort) et quelques rares Amis ont dit souvent de lui qu’il était quelqu’un de gentil et de calme. Ainsi qu’un bon confident. Il en connaît des choses sur vous, alors même que vous ne vous en apercevez pas. Mais rassurez-vous, il ne divulguera pas vos secrets à tord et à travers. Il tente parfois de les conseiller et de les aider, mais ce n’est pas son fort… Il est plus du genre observateur et il sait rapidement quand quelqu’un va mal. Incapable de pouvoir l’aider, il préfère aller prévenir un des Amis proches de cette personne pour qu’elle vienne le soutenir. Toutefois, en combat contre les Gastreas, sa langue se délie un peu et il n’hésite pas trop à donner des ordres.

Cependant, il faut bien l’admettre, l’Étudiant est plutôt du genre asocial. Pas totalement. Parce qu’il tient à ses Amis et que s’il doit les protéger, il ne se posera pas la question si oui ou non, il doit le faire. Il foncera, tête baissée s’il le faut. Et puis, il a promis qu’il vengerait sa Famille également. Donc ça prouve quand même qu’il n’est pas replié sur lui-même complètement. C’est juste que la majorité du temps, il aime bien se retrouver seul, ou éventuellement accompagné de Shinji et de son Initiator. Elle aussi, il l’adore. Elle lui rappelle ses deux Sœurs.

Sans le savoir vraiment, l’Adolescent se révèle un chouïa lunatique. Ce qui provoque parfois des problèmes d’entente. Il peut passer de la bonne humeur à la colère en un temps record. Et puis, surtout, évitez de l’énerver car il devient vite très froid, voire même violent. Rappelez-vous qu’il reste un Combattant au fond ! Il sait utiliser les poings !

Physical ~
Kazu est un Adolescent âgé de dix-huit ans. Malgré son Métier de Promoter, il étudie toujours, voulant devenir Informaticien derrière. Il est de taille assez grande pour son âge, dans les environs de un mètre quatre-vingt-deux. De plus, il est plutôt maigre car il ne fait que 58 kilos. Il a les cheveux entièrement noir charbon mi-courts, plutôt lisses. Bien qu’il a des petites mèches rebelles qui partent par ci par là parfois. Au soleil, ses cheveux prennent une lueur noire plus pâle, avec des semblants argentés.

L’Étudiant a un teint très pale. Mais tellement pale qu’on croirait qu’il est transparent. Le plus surprenant, c’est qu’il s’avère insensible au soleil ! Oui, car il a beau s’exposer aux rayonnements, il ne prend jamais de coups de soleil ou ne bronze pas ! C’est comme s’il était un miroir qui reflète la lumière, alors qu’il porte la tenue parfaite pour attirer le soleil sur lui. Mais ainsi, ses yeux d’un noir ténébreux ressortent magnifiquement bien avec son teint. Il exprime une expression généralement sérieuse, ou de mauvaise humeur. Même si parfois, il lui arrive d’exprimer de sourire, d’avoir peur, d’être inquiet et tout autre sentiment. Encore heureux ! Mais il paraît plutôt confiant et amical aux premiers abords.

Le Jeune Garçon s’habille de manière peu commune. Il est le contraste de la normalité. Enfin, oui et non. Il porte des vêtements à la fois normaux, sans grand style quand il se rend à l’Université. À vrai dire, c’est un peu la tenue règlementaire de son École. Et un peu plus style combattif lorsqu’il va affronter des Gastreas. Ses habits restent dans les couleurs très sombres toutefois. Bien qu’à quelques rares occasions, il peut mettre des vêtements plus clairs. Mais c’est vraiment rare… Peu de personnes ont eu la chance de le voir dans ce genre de tenues.

Niveau étudiant, il met donc souvent un tee-shirt blanc avec une cravate rouge foncée. Et par-dessus, il enfile une chemise bleue foncée avec des rayures blanches. Lorsqu’il fait vraiment froid, il lui arrive d’avoir une veste noire avec de la moumoute au niveau du col. Ainsi qu’une écharpe complètement noire autour du cou, plutôt chaude et longue. En guise de pantalon, il choisit majoritairement des jeans bleus foncés ou noirs, assez longs car ils arrivent sur ses chaussures. Sûrement pour être plus à l’aise à l’intérieur. Plus ils sont longs, plus ils sont larges, c’est évident. Et en chaussures, il chausse souvent des baskets noires.

Niveau combat, il porte habituellement un tee-shirt manches longues totalement noir, avec une rayure blanche sur chaque manche. En pantalon, il s’agit principalement d’un jean noir dans lequel il a la possibilité de réagir rapidement, donc de courir vite, de sauter librement, qu’il peut faire ce qu’il veut avec, quoi. Il porte des bottines noires assez épaisses pour ne pas avoir mal aux pieds en courant. Par-dessus tout, il porte une longue veste noire avec des rayures blanches. Elle est attachée grâce à une espèce de triangle sur son torse côté droit. À sa ceinture, il tient le Pistolet en Varanium de sa Mère. Et dans son dos, il a l’Épée en Varanium de son Père. Il utilise plus souvent celle-ci, privilégiant le combat rapproché.

Story ~
Comment raconter ma vie si peu insignifiante ? Elle se résume à tellement peu de choses que je ne sais pas par où commencer. Je pourrais même la qualifier de normale dans ce monde disloqué. Plus rien n’a de valeurs depuis longtemps. L’unique mot qui résonne dans l’esprit des gens est ‘’ survivre ‘’. Oui, car survivre dans cet endroit détraqué est difficile désormais. Les Gastreas finiront par tous nous tuer. C’est ainsi que ça doit se passer et pas autrement. L’espèce humaine disparaîtra tôt ou tard. Pourtant, les humains persévèrent. N’est-ce pas l’une de nos devises, après tout ? ‘’ L’Homme gardera espoir jusqu’à la fin. ‘’ ? Est-ce pour cela que nous existons, nous, la Sécurité Civile ? Est-ce dans ce but que des personnes succombent pour permettre aux autres de survivre encore et toujours ? Ma vie, mon existence : Protéger la population au péril de ma vie.

Avant même qu’on me le dise, avant même ma naissance, mes Parents avaient déjà tracé toute ma destinée. Avantages ? Désavantages ? Je ne me pose plus la question depuis longtemps. J’étais le seul enfant Garçon d’une Famille de cinq. J’avais deux Sœurs, mais nous n’étions pas liés par le sang. Elles avaient un an de différence. La plus âgée avait onze ans. La plus jeune, dix. Mes Parents les considéraient juste comme leurs Enfants. Ces deux Filles… possédaient du sang de Gastra dans leurs veines. Des Enfants Maudits, également les Initiators de mes Parents.

Sachant cela, je savais que leur vie était courte. Je refusais donc de m’attacher à elles. C’était stupide. Je pleurerai leur mort alors qu’elles ne faisaient pas parties de ma Famille. Je cherchais donc à les ignorer en permanence. Il m’arrivait même de leur faire des crasses pour qu’elles arrêtent de me coller. Malgré ça, j’avais fini par me rapprocher inconsciemment d’elles, et je les avais acceptées dans notre Famille. Je dois avouer que secrètement, je les admirais pour leur courage. Elles supportaient sans cesse les mauvais regards sur elles… Se battaient contre des Monstres tous les jours… Risquaient leur vie à chaque instant… Et moi, je me contentais d’observer de loin… D’aller à l’école comme tout enfant de mon âge…

Âge : Cinq ans. Un jour, mes Parents m’annoncèrent que pour perpétuer la ‘’ Légende ‘’ des Kenrugi (fusion de Tsurugi (épée) et Kenjuu (pistolet)), je devais devenir Promoter à mon tour. Promo-quoi ? C’était quoi ça ? Il était vrai qu’à cinq ans, je ne savais pas grand-chose sur la réalité de notre Monde. Et à cet âge-là, je n’avais pas de but particulier à part vivre heureux avec ma Famille, bien qu’elle était souvent absente, et passer du bon temps avec mes Amis. Mais voilà qu’on me donnait à présent un objectif à atteindre sans me demander mon avis avant. Et moi, comme un pauvre Gamin sans cervelle, j’acceptai ce Métier dont je n’avais que vaguement entendu parler. Qui aurait su que cette promesse serait enregistrée par mes Parents et ainsi, qu’elle me suivrait jusqu’à la fin de mes jours ? Monde cruel !

À compter de ce jour, lorsqu’ils avaient du temps libre, mes Parents m’initiaient à l’Art du Combat. Autant le dire clairement, je n’étais pas intéressé du tout. Mais franchement pas du tout. En plus, rien que voir une Arme, ça me dégoûtait totalement et je fuyais très vite les Entraînements. Limite si je n’allais pas vomir. J’essayais de traîner le plus longtemps possible en dehors de chez moi pour échapper à mes Parents. En vain. Ils n’abandonnaient pas. Ils étaient tenaces. Dès qu’ils arrivaient à me mettre la main dessus, c’était parti pour deux bonnes heures d’Exercices non-stop. Ma vie paisible se transformait en véritable calvaire. Cependant, je ne leur ai jamais dit le fond de ma pensée. Aurais-je dû ? Ou peut-être que j’étais bien loin d’admettre la vérité et que je m’intéressais un peu à ça ?

Âge : Huit ans. Trois s’écoulèrent depuis le début de mon apprentissage. J’avais un peu appris à manier l’épée et à viser avec un pistolet. Bon, pour ma sécurité, c’était des Armes factices. Elles étaient faites en bois. Mais elles semblaient tellement réalistes, que ça m’effrayait toujours un peu d’en tenir une dans la main. Je suivais les cours d’escrime avec mon Père. Ma Mère m’enseignait le tir. Chacun avait sa compétence. Et ils inspiraient qu’en réunissant les deux, ça me rendrait deux fois plus fort que d’autres Promoters. Seul mon meilleur Ami était au courant de tout ça. Mes Parents m’avaient interdit d’en parler à quiconque. Toutefois, je n’avais pas pu m’en empêcher. Il fallait que je me confie à quelqu’un. Shinji m’avait déjà avoué une fois qu’il m’enviait, car lui voulait devenir Promoter par-dessus tout. Je lui aurais volontiers céder ma place…

En parlant de Promoter, j’avais appris un peu ce que signifiait ce Métier. Je l’avais découvert en cours, à vrai dire. C’était dangereux. Pourtant, je dois avouer que j’avais un peu été intrigué par ça. Et puis, j’aurais eu une Partenaire, une Initiator. Comme mes deux Sœurs. Je prenais goût à ce Métier. Et finalement, il ne m’était plus si dur d’accepter ma destinée. Surtout après cet événement, qui m’a officiellement motivé. Alors que j’étais chez Shinji, avec d’autres enfants pour fêter son anniversaire, la fête se concluait et les Parents arrivaient pour venir chercher leur enfant. Il était tard, aux alentours de vingt-deux heures. J’attendais… pour rien. Ils ne vinrent jamais.

Par contre, le téléphone sonna soudainement. La Mère de Shinji décrocha. Je la regardais du coin de l’œil, tout en discutant avec Shinji et en mangeant des bonbons. L’expression joyeuse sur le visage de Shinji se décomposait peu à peu pour laisser place à une frayeur incommensurable. Elle acquiesça plusieurs fois de la tête avant de raccrocher. Elle resta sans bouger quelques minutes. Le Père de Shinji arriva et posa une main sur son épaule, lui demandant qui c’était. Je remarquai que la Mère se passa la main sur les yeux, comme pour les essuyer. Je plissai les yeux et attirai l’attention de Shinji sur elle. Mon Ami se leva et alla voir sa Mère. Je l’accompagnai, intéressé.

« Que se passe-t-il, Maman ?
- La Sécurité Civile vient d’appeler… Kazu, ça ne te dérange pas de passer la nuit avec nous… ?
- Papa et Maman ne devraient pas tarder à venir me chercher…
- Fuyu… ils ne viendront pas… ils ne viendront jamais… ils… ils… »

Silence complet. Pas la peine d’en dire plus. Nous avions tous compris la situation. Un tragique accident… une attaque des Gastreas en masse… Ma Famille avait été séparée durant l’affrontement, devant ainsi faire face aux Créatures chacun de leur côté et non en duo Promoter-Initator, comme d’habitude. Pourquoi eux ? Apparemment, il y avait eu beaucoup de morts… Mais la population était saine et sauve. Aucun blessé n’avait été déclaré. La Sécurité Civile nous avait encore secourus, cependant, ils avaient perdu plusieurs d’entre eux…

Âge : Huit ans. Une semaine et demie passa avant qu’on ne retrouve les corps de ma Famille pour les enterrer. L’enterrement fut long et silencieux. Mais également très sinistre. En souvenirs d’eux, la Sécurité Civile me remit en mains propres l’Arme respective de mon Père, ainsi que celle de ma Mère. Elles pesaient leur poids, ces deux Armes en Varanium. J’avais pleuré beaucoup durant la cérémonie. Au nom de mes Parents, mais aussi de mes Sœurs…

Ce fut alors qu’une envie de vengeance naquit au fond de moi. Je devais tuer les Gastreas pour venger ma Famille. C’était mon devoir à partir de maintenant. Shinji ne pardonnait pas non plus ça. Il décida de se joindre à moi. Ses Parents furent en premier temps contre. Mais finalement, ils acceptèrent, tant qu’il leur promettait d’être prudent. N’ayant plus de lieu où vivre, la Famille de Shinji m’adopta chez eux et assurèrent mon éducation. J’avais hérité de l’argent de mes Parents, donc je pouvais les rembourser aisément.

Avec Shinji, nous suivions à présent des cours pour devenir Promoters au sein de la Sécurité Civile. Pour une quelconque raison, ils nous avaient acceptés pour nous entraîner. Toutefois, nous avions l’interdiction formelle de participer à une Mission. Seuls les Confirmés pouvaient s’y rendre. De toute manière, nous n’en avions pas l’intention. Nous devions d’abord nous familiariser avec nos nouvelles Armes. J’étais plus habile au corps à corps, avec l’épée de mon Père. Bien que, si un problème advenait, j’étais aussi capable d’utiliser le Pistolet de ma Mère. Au contraire, Shinji préférait le combat à distance et opta pour deux Pistolets.

Âge : Dix-huit ans. Dix ans s’écoulèrent. Cet esprit de vengeance ne me quitta pas. Shinji s’entraînait toujours à mes côtés. Nous avons passé dix ans à perfectionner nos attaques, si bien que nous formions un duo attaque à distance et corps à corps presque parfait. Nous avons pas mal grandi et sommes devenus grands, ainsi que plus résistants à la fatigue. Nous sommes prêts à entrer dans la Sécurité Civile officiellement. Un jour, par pure chance, nous avons eu l’occasion de suivre l’un des duos Promoter-Initator dans une Mission. Nous ne pouvions pas agir, mais nous avions assisté à tout son déroulement.

Forcément, ça m’a d’autant plus activé pour rattraper leur niveau. Je vengerai mes Parents et mes Sœurs. Je protégerai la population. Je le jure ! Sur ma vie ! Je ne me serai pas détourné de mon destin tout tracé. Je perpétuerai la ‘’ Légende ‘’ Kenrugi !

And me ~
Pseudo: Lunapis
Âge: Un âge quelconque
Autres comptes: Aucun
Comment avez-vous connu le forum ? : Apparemment, vous êtes en partenariat avec « En Quarantaine »
Remarques et suggestions: J’ai pas de grandes suggestions, ni de remarques à faire. Par contre… je refuse de vous insulter, surtout que je viens d’arriver… mais j’ai remarqué quelques fautes d’orthographe par ci par là… comme « quartier résidentielle », c’est « un quartier » donc « résidentiel ».
Personnage sur l'avatar: Kirigaya Kazuto, alias Kirito, de Sword Art Online
Autre : Pardon ! Je voulais à tout prix faire une fiche complète avec Mental, Physique, Histoire ! Sans doute l’habitude des autres Forums RPG. Ah et désolé aussi pour les couleurs, j’ai joué un peu. Ça collait mieux à mon Perso’.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 39
Âge : 17 ans
Métier : Idol
Habitation : Appartement dans le quartier sud
Civil



MessageSujet: Re: « L’Épéiste Noir, qu’on m’appelle. » – Kazu Kenrugi   Dim 20 Juil - 23:55
Bienvenue Kazu ^^.
Rien à redire sur ta fiche, donc je te valide. Enfin si, un petite chose. Je suis curieuse d'en savoir un peu plus sur ce Shinji, comptes-tu le jouer en tant que PNJ ?

Ah et j'aimerai savoir où tu as vu cette fameuse faute à vrai dire, j'ai beau avoir écumer le forum, je ne vois "quartier résidentielle" nulle part ^^;; Surtout qu'on utilise plutôt le terme "zone résidentielle".


I was a living star. I was combustion.
I was a new sun born to shatter air and eat the earth.
I am ruination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 299
Âge : 17 ans.
Type de Gastrea : Renard.
Métier : Initiator.
Habitation : Un appartement dans la zone résidentielle Sud.
Fiche : Ici.
Initiator



MessageSujet: Re: « L’Épéiste Noir, qu’on m’appelle. » – Kazu Kenrugi   Lun 21 Juil - 10:00
Bonjour et bienvenue, donc.

Plusieurs choses. Tout d'abord, j'ai remis notre codage de base pour la fiche de présentation. Je t'avais demandé de la modifier. C'est pour une bonne raison: j'ai déjà dit non auparavant à Velt qui voulait savoir si l'on pouvait modifier l'esthétique de la fiche, je ne vais donc pas faire une exception pour toi, désolée.

Ensuite, après concertation, on s'est rendu compte qu'il y avait quand même plusieurs choses qui nous dérangeaient dans ta fiche et donc, même si tu es au final déjà validé, il faudra qu'on en discute et, si possible, que tu modifies ça.

Voilà, désolée des soucis.

Ah et tiens, je n'ai pas jeté ton codage, je te le remets là:


Code:
<center><div style="background-color: black; width: 540px; text-align: center; font-family: Harrington; font-size: 18px; color: #fff; text-shadow: 0px 0px 1px #fff; padding-top: 5px; padding-bottom: 5px; text-transform: uppercase; line-height:18px; box-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1;">Kazu Kenrugi ~</div><div style="text-align: justify; width: 500px; background-color: grey; padding: 20px; color: black; text-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1; font-family: comic sans ms; font-size: 11px; line-height: 10px; box-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1"><table><tr><td><img src="http://img4.hostingpics.net/pics/447555Prez1.jpg" style="width: 200px; height: 350px; border: 1px solid black; box-shadow: 0px 0px 2px #C63636;"></td><td><div style="padding:10px;"><strong>Nom :</strong> Kenrugi
<strong>Prénom :</strong> Kazu
<strong>Surnom :</strong> L’Épéiste Noir ( ? )
<strong>Âge :</strong> 18 ans
<strong>Groupe & espèce :</strong> Humain appartenant à la Sécurité Civile
<strong>Métier :</strong> Promoter, mais je bosse à l’Université pour devenir Informaticien derrière
<strong>Lieu de vie :</strong> Dans un Appartement, au Quartier Résidentiel Sud
<strong>Armes :</strong> Deux Armes en Varanium qui appartenaient autrefois à mes Parents, un Pistolet, celui de ma Mère, dont je me sers quelques fois, et une Épée, celle de mon Père, que j’utilise principalement et qui m’a valu mon surnom
<strong><strike>Type de Gastrea & capacités/particularités :</strike></strong>
<strong>Partenaire :</strong> Moi, je suis un Promoter et je vais faire une demande pour rechercher une Initiator qui voudrait bien m’accompagner en tant que Partenaire ~</div>
</td></tr></table>
</div></center>
<center><div style="background-color: black; width: 540px; text-align: center; font-family: Harrington; font-size: 18px; color: #fff; text-shadow: 0px 0px 1px #fff; padding-top: 5px; padding-bottom: 5px; text-transform: uppercase; line-height: 18px; box-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1;">Character ~</div><div style="text-align: justify; width:500px; height: 180px; overflow: auto; background-color: grey; padding: 20px; color: black; text-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1; font-family: comic sans ms; font-size: 11px; line-height: 10px; box-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1"> Kazu est un Adolescent qui se pose souvent la question : est-ce qu’il possède des qualités ? À première vue, on peut dire que oui. Il s’avère assez souriant. Mais il y a un but derrière ça. Il souhaite paraître positif, malgré ses habits sombres, à la vue des autres. Pourquoi ? Car on dit souvent que les gens viennent plus vers les personnes qui incarnent la joie de vivre. Ce qu’il n’a pas vraiment, il doit bien l’avouer. Oh, il n’a pas pensé à se suicider non plus. Vivre ne lui déplaît pas. Cependant, il aurait aimé vivre tranquillement.

Le Jeune Homme admet bien posséder une qualité. Enfin ça dépend du point de vue des gens. Il est très bon à l’École. Toujours dans les premiers de la classe. Il ramène souvent des bonnes notes, au désespoir de son meilleur Ami, Shinji, qui adorerait le dépasser un jour pour faire plaisir à ses Parents qui hébergent tout de même Kazu. Mais c’est aussi pour cela que Kazu se demande ce qu’est réellement une qualité et un défaut. Et il n’a pas de réponse à ça.

Sinon, ses Parents (avant leur mort) et quelques rares Amis ont dit souvent de lui qu’il était quelqu’un de gentil et de calme. Ainsi qu’un bon confident. Il en connaît des choses sur vous, alors même que vous ne vous en apercevez pas. Mais rassurez-vous, il ne divulguera pas vos secrets à tord et à travers. Il tente parfois de les conseiller et de les aider, mais ce n’est pas son fort… Il est plus du genre observateur et il sait rapidement quand quelqu’un va mal. Incapable de pouvoir l’aider, il préfère aller prévenir un des Amis proches de cette personne pour qu’elle vienne le soutenir. Toutefois, en combat contre les Gastreas, sa langue se délie un peu et il n’hésite pas trop à donner des ordres.

Cependant, il faut bien l’admettre, l’Étudiant est plutôt du genre asocial. Pas totalement. Parce qu’il tient à ses Amis et que s’il doit les protéger, il ne se posera pas la question si oui ou non, il doit le faire. Il foncera, tête baissée s’il le faut. Et puis, il a promis qu’il vengerait sa Famille également. Donc ça prouve quand même qu’il n’est pas replié sur lui-même complètement. C’est juste que la majorité du temps, il aime bien se retrouver seul, ou éventuellement accompagné de Shinji et de son Initiator. Elle aussi, il l’adore. Elle lui rappelle ses deux Sœurs.

Sans le savoir vraiment, l’Adolescent se révèle un chouïa lunatique. Ce qui provoque parfois des problèmes d’entente. Il peut passer de la bonne humeur à la colère en un temps record. Et puis, surtout, évitez de l’énerver car il devient vite très froid, voire même violent. Rappelez-vous qu’il reste un Combattant au fond ! Il sait utiliser les poings !
</div></center>
<center><div style="background-color: black; width: 540px; text-align: center; font-family: Harrington; font-size: 18px; color: #fff; text-shadow: 0px 0px 1px #fff; padding-top: 5px; padding-bottom: 5px; text-transform: uppercase; line-height: 18px; box-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1;">Physical ~</div><div style="text-align: justify; width: 500px; height: 180px; overflow: auto; background-color: grey; padding: 20px; color: black; text-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1; font-family: comic sans ms; font-size: 11px; line-height: 10px; box-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1"> Kazu est un Adolescent âgé de dix-huit ans. Malgré son Métier de Promoter, il étudie toujours, voulant devenir Informaticien derrière. Il est de taille assez grande pour son âge, dans les environs de un mètre quatre-vingt-deux. De plus, il est plutôt maigre car il ne fait que 58 kilos. Il a les cheveux entièrement noir charbon mi-courts, plutôt lisses. Bien qu’il a des petites mèches rebelles qui partent par ci par là parfois. Au soleil, ses cheveux prennent une lueur noire plus pâle, avec des semblants argentés.

L’Étudiant a un teint très pale. Mais tellement pale qu’on croirait qu’il est transparent. Le plus surprenant, c’est qu’il s’avère insensible au soleil ! Oui, car il a beau s’exposer aux rayonnements, il ne prend jamais de coups de soleil ou ne bronze pas ! C’est comme s’il était un miroir qui reflète la lumière, alors qu’il porte la tenue parfaite pour attirer le soleil sur lui. Mais ainsi, ses yeux d’un noir ténébreux ressortent magnifiquement bien avec son teint. Il exprime une expression généralement sérieuse, ou de mauvaise humeur. Même si parfois, il lui arrive d’exprimer de sourire, d’avoir peur, d’être inquiet et tout autre sentiment. Encore heureux ! Mais il paraît plutôt confiant et amical aux premiers abords.

Le Jeune Garçon s’habille de manière peu commune. Il est le contraste de la normalité. Enfin, oui et non. Il porte des vêtements à la fois normaux, sans grand style quand il se rend à l’Université. À vrai dire, c’est un peu la tenue règlementaire de son École. Et un peu plus style combattif lorsqu’il va affronter des Gastreas. Ses habits restent dans les couleurs très sombres toutefois. Bien qu’à quelques rares occasions, il peut mettre des vêtements plus clairs. Mais c’est vraiment rare… Peu de personnes ont eu la chance de le voir dans ce genre de tenues.

Niveau étudiant, il met donc souvent un tee-shirt blanc avec une cravate rouge foncée. Et par-dessus, il enfile une chemise bleue foncée avec des rayures blanches. Lorsqu’il fait vraiment froid, il lui arrive d’avoir une veste noire avec de la moumoute au niveau du col. Ainsi qu’une écharpe complètement noire autour du cou, plutôt chaude et longue. En guise de pantalon, il choisit majoritairement des jeans bleus foncés ou noirs, assez longs car ils arrivent sur ses chaussures. Sûrement pour être plus à l’aise à l’intérieur. Plus ils sont longs, plus ils sont larges, c’est évident. Et en chaussures, il chausse souvent des baskets noires.

Niveau combat, il porte habituellement un tee-shirt manches longues totalement noir, avec une rayure blanche sur chaque manche. En pantalon, il s’agit principalement d’un jean noir dans lequel il a la possibilité de réagir rapidement, donc de courir vite, de sauter librement, qu’il peut faire ce qu’il veut avec, quoi. Il porte des bottines noires assez épaisses pour ne pas avoir mal aux pieds en courant. Par-dessus tout, il porte une longue veste noire avec des rayures blanches. Elle est attachée grâce à une espèce de triangle sur son torse côté droit. À sa ceinture, il tient le Pistolet en Varanium de sa Mère. Et dans son dos, il a l’Épée en Varanium de son Père. Il utilise plus souvent celle-ci, privilégiant le combat rapproché.
</div></center>
<center><div style="background-color: black; width: 540px; text-align: center; font-family: Harrington; font-size: 18px; color: #fff; text-shadow: 0px 0px 1px #fff; padding-top: 5px; padding-bottom: 5px; text-transform: uppercase; line-height: 18px; box-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1;">Story ~</div><div style="text-align: justify; width: 500px; height: 300px; overflow: auto; background-color: grey; padding: 20px; color: black; text-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1; font-family: comic sans ms; font-size: 11px; line-height: 10px; box-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1"> Comment raconter ma vie si peu insignifiante ? Elle se résume à tellement peu de choses que je ne sais pas par où commencer. Je pourrais même la qualifier de normale dans ce monde disloqué. Plus rien n’a de valeurs depuis longtemps. L’unique mot qui résonne dans l’esprit des gens est ‘’ survivre ‘’. Oui, car survivre dans cet endroit détraqué est difficile désormais. Les Gastreas finiront par tous nous tuer. C’est ainsi que ça doit se passer et pas autrement. L’espèce humaine disparaîtra tôt ou tard. Pourtant, les humains persévèrent. N’est-ce pas l’une de nos devises, après tout ? ‘’ L’Homme gardera espoir jusqu’à la fin. ‘’ ? Est-ce pour cela que nous existons, nous, la Sécurité Civile ? Est-ce dans ce but que des personnes succombent pour permettre aux autres de survivre encore et toujours ? Ma vie, mon existence : Protéger la population au péril de ma vie.

Avant même qu’on me le dise, avant même ma naissance, mes Parents avaient déjà tracé toute ma destinée. Avantages ? Désavantages ? Je ne me pose plus la question depuis longtemps. J’étais le seul enfant Garçon d’une Famille de cinq. J’avais deux Sœurs, mais nous n’étions pas liés par le sang. Elles avaient un an de différence. La plus âgée avait onze ans. La plus jeune, dix. Mes Parents les considéraient juste comme leurs Enfants. Ces deux Filles… possédaient du sang de Gastra dans leurs veines. Des Enfants Maudits, également les Initiators de mes Parents.

Sachant cela, je savais que leur vie était courte. Je refusais donc de m’attacher à elles. C’était stupide. Je pleurerai leur mort alors qu’elles ne faisaient pas parties de ma Famille. Je cherchais donc à les ignorer en permanence. Il m’arrivait même de leur faire des crasses pour qu’elles arrêtent de me coller. Malgré ça, j’avais fini par me rapprocher inconsciemment d’elles, et je les avais acceptées dans notre Famille. Je dois avouer que secrètement, je les admirais pour leur courage. Elles supportaient sans cesse les mauvais regards sur elles… Se battaient contre des Monstres tous les jours… Risquaient leur vie à chaque instant… Et moi, je me contentais d’observer de loin… D’aller à l’école comme tout enfant de mon âge…

Âge : Cinq ans. Un jour, mes Parents m’annoncèrent que pour perpétuer la ‘’ Légende ‘’ des Kenrugi (fusion de Tsurugi (épée) et Kenjuu (pistolet)), je devais devenir Promoter à mon tour. Promo-quoi ? C’était quoi ça ? Il était vrai qu’à cinq ans, je ne savais pas grand-chose sur la réalité de notre Monde. Et à cet âge-là, je n’avais pas de but particulier à part vivre heureux avec ma Famille, bien qu’elle était souvent absente, et passer du bon temps avec mes Amis. Mais voilà qu’on me donnait à présent un objectif à atteindre sans me demander mon avis avant. Et moi, comme un pauvre Gamin sans cervelle, j’acceptai ce Métier dont je n’avais que vaguement entendu parler. Qui aurait su que cette promesse serait enregistrée par mes Parents et ainsi, qu’elle me suivrait jusqu’à la fin de mes jours ? Monde cruel !

À compter de ce jour, lorsqu’ils avaient du temps libre, mes Parents m’initiaient à l’Art du Combat. Autant le dire clairement, je n’étais pas intéressé du tout. Mais franchement pas du tout. En plus, rien que voir une Arme, ça me dégoûtait totalement et je fuyais très vite les Entraînements. Limite si je n’allais pas vomir. J’essayais de traîner le plus longtemps possible en dehors de chez moi pour échapper à mes Parents. En vain. Ils n’abandonnaient pas. Ils étaient tenaces. Dès qu’ils arrivaient à me mettre la main dessus, c’était parti pour deux bonnes heures d’Exercices non-stop. Ma vie paisible se transformait en véritable calvaire. Cependant, je ne leur ai jamais dit le fond de ma pensée. Aurais-je dû ? Ou peut-être que j’étais bien loin d’admettre la vérité et que je m’intéressais un peu à ça ?

Âge : Huit ans. Trois s’écoulèrent depuis le début de mon apprentissage. J’avais un peu appris à manier l’épée et à viser avec un pistolet. Bon, pour ma sécurité, c’était des Armes factices. Elles étaient faites en bois. Mais elles semblaient tellement réalistes, que ça m’effrayait toujours un peu d’en tenir une dans la main. Je suivais les cours d’escrime avec mon Père. Ma Mère m’enseignait le tir. Chacun avait sa compétence. Et ils inspiraient qu’en réunissant les deux, ça me rendrait deux fois plus fort que d’autres Promoters. Seul mon meilleur Ami était au courant de tout ça. Mes Parents m’avaient interdit d’en parler à quiconque. Toutefois, je n’avais pas pu m’en empêcher. Il fallait que je me confie à quelqu’un. Shinji m’avait déjà avoué une fois qu’il m’enviait, car lui voulait devenir Promoter par-dessus tout. Je lui aurais volontiers céder ma place…

En parlant de Promoter, j’avais appris un peu ce que signifiait ce Métier. Je l’avais découvert en cours, à vrai dire. C’était dangereux. Pourtant, je dois avouer que j’avais un peu été intrigué par ça. Et puis, j’aurais eu une Partenaire, une Initiator. Comme mes deux Sœurs. Je prenais goût à ce Métier. Et finalement, il ne m’était plus si dur d’accepter ma destinée. Surtout après cet événement, qui m’a officiellement motivé. Alors que j’étais chez Shinji, avec d’autres enfants pour fêter son anniversaire, la fête se concluait et les Parents arrivaient pour venir chercher leur enfant. Il était tard, aux alentours de vingt-deux heures. J’attendais… pour rien. Ils ne vinrent jamais.

Par contre, le téléphone sonna soudainement. La Mère de Shinji décrocha. Je la regardais du coin de l’œil, tout en discutant avec Shinji et en mangeant des bonbons. L’expression joyeuse sur le visage de Shinji se décomposait peu à peu pour laisser place à une frayeur incommensurable. Elle acquiesça plusieurs fois de la tête avant de raccrocher. Elle resta sans bouger quelques minutes. Le Père de Shinji arriva et posa une main sur son épaule, lui demandant qui c’était. Je remarquai que la Mère se passa la main sur les yeux, comme pour les essuyer. Je plissai les yeux et attirai l’attention de Shinji sur elle. Mon Ami se leva et alla voir sa Mère. Je l’accompagnai, intéressé.

[center][i][color=darkred]« Que se passe-t-il, Maman ?[/color]
[color=green]- La Sécurité Civile vient d’appeler… Kazu, ça ne te dérange pas de passer la nuit avec nous… ?[/color]
[color=darkblue]- Papa et Maman ne devraient pas tarder à venir me chercher…[/color]
[color=green]- Fuyu… ils ne viendront pas… ils ne viendront jamais… ils… ils… »[/color][/i][/center]

Silence complet. Pas la peine d’en dire plus. Nous avions tous compris la situation. Un tragique accident… une attaque des Gastreas en masse… Ma Famille avait été séparée durant l’affrontement, devant ainsi faire face aux Créatures chacun de leur côté et non en duo Promoter-Initator, comme d’habitude. Pourquoi eux ? Apparemment, il y avait eu beaucoup de morts… Mais la population était saine et sauve. Aucun blessé n’avait été déclaré. La Sécurité Civile nous avait encore secourus, cependant, ils avaient perdu plusieurs d’entre eux…

Âge : Huit ans. Une semaine et demie passa avant qu’on ne retrouve les corps de ma Famille pour les enterrer. L’enterrement fut long et silencieux. Mais également très sinistre. En souvenirs d’eux, la Sécurité Civile me remit en mains propres l’Arme respective de mon Père, ainsi que celle de ma Mère. Elles pesaient leur poids, ces deux Armes en Varanium. J’avais pleuré beaucoup durant la cérémonie. Au nom de mes Parents, mais aussi de mes Sœurs…

Ce fut alors qu’une envie de vengeance naquit au fond de moi. Je devais tuer les Gastreas pour venger ma Famille. C’était mon devoir à partir de maintenant. Shinji ne pardonnait pas non plus ça. Il décida de se joindre à moi. Ses Parents furent en premier temps contre. Mais finalement, ils acceptèrent, tant qu’il leur promettait d’être prudent. N’ayant plus de lieu où vivre, la Famille de Shinji m’adopta chez eux et assurèrent mon éducation. J’avais hérité de l’argent de mes Parents, donc je pouvais les rembourser aisément.

Avec Shinji, nous suivions à présent des cours pour devenir Promoters au sein de la Sécurité Civile. Pour une quelconque raison, ils nous avaient acceptés pour nous entraîner. Toutefois, nous avions l’interdiction formelle de participer à une Mission. Seuls les Confirmés pouvaient s’y rendre. De toute manière, nous n’en avions pas l’intention. Nous devions d’abord nous familiariser avec nos nouvelles Armes. J’étais plus habile au corps à corps, avec l’épée de mon Père. Bien que, si un problème advenait, j’étais aussi capable d’utiliser le Pistolet de ma Mère. Au contraire, Shinji préférait le combat à distance et opta pour deux Pistolets.

Âge : Dix-huit ans. Dix ans s’écoulèrent. Cet esprit de vengeance ne me quitta pas. Shinji s’entraînait toujours à mes côtés. Nous avons passé dix ans à perfectionner nos attaques, si bien que nous formions un duo attaque à distance et corps à corps presque parfait. Nous avons pas mal grandi et sommes devenus grands, ainsi que plus résistants à la fatigue. Nous sommes prêts à entrer dans la Sécurité Civile officiellement. Un jour, par pure chance, nous avons eu l’occasion de suivre l’un des duos Promoter-Initator dans une Mission. Nous ne pouvions pas agir, mais nous avions assisté à tout son déroulement.

Forcément, ça m’a d’autant plus activé pour rattraper leur niveau. Je vengerai mes Parents et mes Sœurs. Je protégerai la population. Je le jure ! Sur ma vie ! Je ne me serai pas détourné de mon destin tout tracé. Je perpétuerai la ‘’ Légende ‘’ Kenrugi !
</div></center>
<center><div style="background-color: black; width: 540px; text-align: center; font-family: Harrington; font-size: 18px; color: #fff; text-shadow: 0px 0px 1px #fff; padding-top: 5px; padding-bottom: 5px; text-transform: uppercase; line-height: 18px; box-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1;">And me ~</div><div style="text-align: justify; width: 500px; background-color: grey; padding: 20px; color: black; text-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1; font-family: comic sans ms; font-size: 11px; line-height: 10px; box-shadow: 0px 0px 2px #c1c1c1"><table><tr><td><img src="http://img4.hostingpics.net/pics/637668KoyenBlog.jpg" style="width: 100px; height: 100px; border: 1px solid black; box-shadow: 0px 0px 2px #C63636;"></td><td><strong>Pseudo :</strong> Lunapis
<strong>Âge :</strong> Un âge quelconque
<strong>Autres comptes :</strong> Aucun
<strong>Comment avez-vous connu le forum ? :</strong> Apparemment, vous êtes en partenariat avec « En Quarantaine »
<strong>Remarques et suggestions :</strong> J’ai pas de grandes suggestions, ni de remarques à faire. Par contre… je refuse de vous insulter, surtout que je viens d’arriver… mais j’ai remarqué quelques fautes d’orthographe par ci par là… comme « quartier résidentielle », c’est « un quartier » donc « résidentiel ».
<strong>Personnage sur l’Avatar :</strong> Kirigaya Kazuto, alias Kirito, de Sword Art Online
<strong>Autre :</strong> Pardon ! Je voulais à tout prix faire une fiche complète avec Mental, Physique, Histoire ! Sans doute l’habitude des autres Forums RPG. Ah et désolé aussi pour les couleurs, j’ai joué un peu. Ça collait mieux à mon Perso’.
</td></tr></table>
</div></center>




Comptes secondaires: Romano Rinaldi; Cornelia O'Connell; Felicia Faulkner

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruina-imperii.forumactif.org

avatar
Messages : 3
Âge : 18 ans
Métier : Promoter et Etudiant en Informatique
Habitation : Appart' dans la Zone Résidentielle Sud
Promoter



MessageSujet: Re: « L’Épéiste Noir, qu’on m’appelle. » – Kazu Kenrugi   Lun 21 Juil - 11:05
Yosh ~

Tout d’abord, merci pour la validation, malgré les incohérences qu’il peut y avoir dans ma Prez’ avec le Contexte du Forum. Je suis tout ouï aux erreurs (on ne peut pas être parfait à tous les coups) et j’espère pouvoir arranger les problèmes qu’il y a avec vous.

Je m’excuse également pour le dérangement du Codage. Comme j’avais corrigé le souci, je n’ai pas songé à remettre les bonnes couleurs et tout, et tout… (je suis chiant, pardon, je recommencerai plus)

Thanks you pour mon Codage ! Même si j’enregistre toujours ce que je fais avant, c’est gentil de l’avoir sauvegardé au cas où ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 299
Âge : 17 ans.
Type de Gastrea : Renard.
Métier : Initiator.
Habitation : Un appartement dans la zone résidentielle Sud.
Fiche : Ici.
Initiator



MessageSujet: Re: « L’Épéiste Noir, qu’on m’appelle. » – Kazu Kenrugi   Lun 21 Juil - 18:50
Ok, alors allons-y. Attention c'est long mais c'est vraiment pour t'aider !!

En fait, les problèmes ne viennent pas vraiment d'incohérences mais de ton personnage en lui-même. Je vais être franche: tu nous as fait un gary-stu (si tu connais pas le mot, une petite recherche te donnera rapidement la réponse). Globalement, le problème c'est que tu as une accumulation d'éléments qui font qu'au final, en lisant ta fiche, on a l'impression d'être face à un énorme cliché. Au début j'ai vraiment cru que c'était une blague tellement c'est un concentré de mauvais clichés. Et avoir Kirito en avatar, ça n'arrange rien en fait, ahah. Mais ça c'est rien.
Après, je peux comprendre que tu ne t'en sois pas rendu compte, on est pas forcément objectif quand on fait son propre personnage, c'est pour ça que je vais un peu t'aider en t'expliquant ce qui me pose problème.

J'ai pris des notes en lisant ta fiche, donc je vais te les citer.

Globalement, ton personnage dégage l'impression du beau personnage ténébreux vraiment fort (et en plus Shinji l'envie). Pourquoi pas, si c'est ton truc, le problème c'est que ça devient trop à force.
Dans son caractère, tu nous donnes l'impression d'un personnage qui, incroyablement modeste, ne se pense pas supérieur aux autres car non, il ne possède pas vraiment de qualités particulières. Sauf qu'au final, tu nous en déroules une bonne liste, le plus frappant étant qu'il est très bon à l'école. Soit, si tu veux, mais il ne fallait pas l'introduire comme ça.
Aussi, je te cite: "Il en connaît des choses sur vous, alors même que vous ne vous en apercevez pas. Mais rassurez-vous, il ne divulguera pas vos secrets à tord et à travers. ". Ok, Kazu serait-il mentaliste ? Il peut lire les esprits ? Non, je ne pense pas, et ce n'est pas possible. Je pense que c'est beaucoup trop farfelu là, tu peux me comprendre.
Aussi, tu nous dis que pour les gens il est gentil et calme, mais ensuite qu'il est lunatique et peut se montrer froid et violent. Je pense que là, il va te falloir faire un choix, car c'est vraiment contradictoire.

Pour le physique, je passe sur le fait qu'il y ait beaucoup de fois le mot "noir" dans ta description, ce qui renforce son côté dark, c'est pas le plus dérangeant. Dire qu'il est le contraire de la normalité et donc super original, super unique, ça l'est un peu plus. Par contre, il a un peu des cheveux magiques non, pour qu'ils aient des semblants argentés alors qu'ils sont noirs ? D'ailleurs, autre chose de magique, le fait qu'il soit insensible au soleil ! C'est vrai qu'il y a des personnes qui bronzent plus ou moins facilement (personnellement, je ne bronze quasiment pas), mais de là à dire qu'il est complètement immunisé face au soleil alors que, comme tu le précises, il ne porte que du noir, désolée mais c'est surréaliste.
Autre chose, tu dis qu'il a une expression sérieuse et de mauvaise humeur mais en fait aux premiers abords il semble amical, là aussi, il faudrait choisir, c'est un peu contradictoire ! Quitte à choisir, garde le côté amical, sinon ça va renforcer son côté ténébreux et solitaire.
Je passe aussi sur le fait qu'il ait des mensurations de star (très fin et très grand, pitié, rajoute-lui des kilos, il va se casser en deux et il est pas taillé pour l'armée), c'est pas le plus dérangeant, enfin, ça le serait pas s'il n'y avait pas déjà tout ce que j'ai dit plus haut.

Pour ton histoire... Alors certes, il n'y a pas vraiment d'incohérences (sauf un point, mais ça je te le dirai après), mais elle est incroyablement clichée, et elle renforce malheureusement le côté gary-stu de ton personnage...

D'ailleurs, relis juste le début de ton histoire et tu vas comprendre. Tu dis que sa vie est insignifiante, qu'il n'y a rien à raconter, et... tu nous livres, excuse-moi du peu, le plus gros background du forum pour l'instant ! Ça accentue encore le côté exceptionnel du personnage.
Ensuite, ça s'accumule encore.
La famille, bon, c'est ok, on a beaucoup de parents Promoters ici, mais le coup de la légende des "Kenrugi" (c'est très japonais tout ça), ça fait beaucoup trop famille légendaire et héritage ancestral. Je pense que tu comprends où je veux en venir, ça fait un peu Naruto.
Après, je trouve un peu hardcore le coup de l'entraînement dès 5 ans, même s'il l'évitait. Ses parents étaient vraiment pas cool. Mais bon, ça.
Ensuite vient la mort brutale des parents, ok, c'est arrivé pour beaucoup d'entre nous ça aussi, c'est normal dans cet univers et vu le métier qu'ils exerçaient. Le problème c'est qu'ensuite évidemment, ton personnage a des envies de vengeance (on dirait Eren de Shingeki no Kyojin quand il dit qu'il va tuer tous les titans, sauf que là c'est des Gastrea, c'est rigolo), bon normal tu me diras. Le soucis, là encore, c'est que c'est un gros cliché de shônen et que ça s'ajoute à tout ce qu'il y avait avant. Sans le reste, ça passait comme une lettre à la poste, ton histoire.
Ensuite bon, il hérite de ses parents, tu ne précises pas s'ils sont riches ou pas, mais visiblement il en a de l'argent de côté, ça en rajoute encore un peu tu ne crois pas ? Je sais pas, fais-lui faire des petits boulots à côté, non ? Comme un étudiant normal !

Pour finir, voilà un vrai problème avec le forum : tu dis que lui et Shinji suive l'entraînement de l'organisation de sécurité civile après leurs huit ans, désolée mais c'est impossible, même si ses parents étaient promoters, ils sont bien trop jeunes ! Ils peuvent s'entraîner seuls s'ils veulent, mais pour être pris sous la tutelle de l'organisation de sécurité civile c'est au moins 16 ans, et encore. 18 ans pour y entrer ça c'est ok.
Et il fait vraiment héros de shônen à la fin, il s'enflamme beaucoup le petit Kazu !

Bon, j'ai essayé d'être plutôt objectif pour bien te faire comprendre les soucis, maintenant je te résume ça en gros.

Essaie de revoir le caractère de ton personnage, fais des choix, définis-le réellement, donne-lui des qualités (mais pas trop) et des défauts (des vrais). En gros, donne-lui la psychologie d'un être humain normal. Et ne le fais pas lire dans les pensées.
Pour le physique, il peut rester ténébreux, on s'en fiche, mais pareil, fais des choix et ne laisse pas des choses contradictoires, et évite la magie qui le rend surréaliste (le coup du soleil et des cheveux).
Pour l'histoire, tu peux presque retirer le début, pas la peine de dire qu'il a une vie insignifiante alors que ce n'est clairement pas le cas. Essaie de reformuler pour éviter l'impression du héros de shônen qui prend la suite de l'héritage familial de sa famille légendaire afin de les venger. Reformule pour que ça fasse moins cliché, plus réaliste. C'est pas grave si c'est très tragique on s'en fiche, ton histoire est OK, c'est juste l'impression qui s'en dégage qui fait qu'elle n'est pas crédible. Corrige le problème de la sécurité civile.

Je crois que c'est bon, désolée c'est très long et je le redis, ce n'est pas une attaque en règle contre toi, comme je t'ai dit, on ne se rend pas toujours compte de ce qu'on écrit. Si je fais ça c'est vraiment pour t'aider à construire un personnage intéressant. Là, désolée, mais tu nous as fait un Kirito quoi. C'est carrément lui.

J'espère vraiment que tu comprendras mes reproches et que tu ne le prendras pas mal, et qu'au contraire ça te permettra d'avancer. Nous sommes là pour aider à avancer justement, pas pour rabaisser.

Voilà, au plaisir et bon courage.




Comptes secondaires: Romano Rinaldi; Cornelia O'Connell; Felicia Faulkner

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruina-imperii.forumactif.org

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « L’Épéiste Noir, qu’on m’appelle. » – Kazu Kenrugi   
Revenir en haut Aller en bas
 

« L’Épéiste Noir, qu’on m’appelle. » – Kazu Kenrugi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Epéiste Noir Akira Kirigaya
» Fiche Technique de l'épéiste Noir
» Liste des bugs du 5800 XM
» Sonnet du trou noir
» Louis Noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux portes d'Empyrean :: Recensement :: Admis-
Ruina Imperii by Yonaka Tsurugi on Grooveshark