Partagez | 
Christopher O'Connell.

avatar
Messages : 7
Âge : 41 années d'existence.
Métier : Dirigeant du culte des gastrea. Amen.
Habitation : La maison la plus belle et la plus grande du sud.
Fiche : Who I am ?
Culte humain



MessageSujet: Christopher O'Connell.   Lun 29 Sep - 15:03
Christopher O'Connell

Nom: O'Connell.

Prénom: Christopher.

Surnom: Père O'Connell ou tout simplement père.

Âge: 41 années.

Groupe & espèce: Culte des Gastrea et humain.

Métier: Dirigeant du Culte des Gastrea.

Lieu de vie: Il habite dans une une somptueuse maison au sud d'Empyrean.

Armes: Ne pensez surtout pas qu'il utilise des armes en varanium, ces inventions sont proscrites dans son culte car elles nuisent à leurs dieux. Cependant, il aura toujours un pistolet pour se défendre et quelques gardes du corps.

Type de Gastrea & capacités/particularités: Une particularité de Christopher, commune à tous les membres du culte, c'est la lettre g à jamais inscrite sur la peau de son cou.

Partenaire: Nada.

Description Générale

Enfant, je l’ai vu de mes propres yeux.

La misère. Oui, celle que toutes personnes nées d’une pauvre famille, comme moi, connaissent. Ne pas pouvoir manger à sa faim. Ne pas pouvoir se vêtir convenablement. Ne pas pouvoir payer les études tant désirés. Devenir médecin, un rêve totalement brisé par l’injuste décision du destin... Je devais suivre les traces de mes parents avec mes frères afin que nous puissions gagner le minimum dont nous avions besoin. Travailler dans une usine n’avait rien de passionnant. Nous répétions sans arrêt les mêmes gestes, nous respirions toujours les mêmes odeurs qui ne cessaient de nous oppresser. Nous avions sué eau et sang pour n'obtenir qu’une maigre récompense. Rien de tout cela n’était palpitant. Qu’avions-nous fait pour mériter une telle condition de vie ?

Moi, je ne voulais pas survivre. Je voulais vivre…

Des années plus tard, je n’avais que quinze ans quand tout à fini par basculer comme je l’avais toujours imaginé. Mon absence pendant cet événement à causer un de mes plus grands regrets. Mais qu’aurais-je fais si j’avais été là ?
Je rentrais de l’un de mes petits boulots exercés entre temps pour tenter de gagner le nécessaire. Mais en posant le pied dans le quartier, situé non loin des monolithes de varanium, là où j’habitais avec ma famille, je la sentais cette odeur. Celle de la peur. Celle de la mort. Tout a été dévasté par une avancée de gastrea. Notre misérable foyer ? Anéantit. Les ruelles étaient teintées d’une couleur carmin. Puis en m’approchant pas à pas du reste de notre demeure, j’ai remarqué ma mère, ensevelie dans les décombres. Enfin, son visage seulement. C’était après l’avoir aperçut au loin que j’avais compris. J’ai tout perdu.

Dieu avait-il une dent contre moi ?

C’est que je pensais avec ce tragique événement. Je ne savais plus où aller. Je marchais droit devant moi sans aucun but, puis je voyais un groupe d’homme tous  vêtus d’une tenue traditionnelle et visiblement religieuse. Ils étaient rassemblés dans un coin à la sortie du quartier. Ils n’étaient pas paniqués par tout ce qui s’était déroulé ici. Et en remarquant que j’étais le seul survivant dans les alentours, ils sont venus à moi. L’homme au centre qui semblait être leur chef s’était mis devant moi.

« Mon jeune homme, s’ils vous ont épargné, c’est que vous devez avoir bon cœur. »

J’étais bouche bée. Cependant, aucun son ne pouvait en sortir. Il a posé avec douceur ses mains contre mes épaules et m’a regardé droit dans les yeux.

« Votre expression me laisse à croire que vous aviez du vivre un véritable enfer… »
« J’ai… J’ai perdu ma famille… »
« Nos Dieux les auraient emportés ? Hélas mon garçon, il s’agit d’un mauvais signe. Les gastrea sont des divinités. Ils agissent pour de bonnes raisons. Racontez-moi votre souffrance... Et je pourrais enfin tout vous expliquer en détail… »

Alors, emporté par le désespoir j’ai déballé tout ce qu'il me restait sur le cœur. A la fin de mon long discours, l’homme s’est enfin présenté : le dirigeant du Culte des gastrea. Je n’en avais guère entendu parler. Mais son explication à cette fatalité ne me laissait aucunement perplexe. Il m’a ouvert les yeux, il m’a guidé vers la vérité. Si mes parents et mes frères étaient morts, ce n’était pas par hasard et malheur. C’était pour abréger la douleur que je supportais jusqu’à maintenant et pour me diriger vers le chemin qui m’était réellement destiné. Oui celui dont je rêvais : une vie heureuse où je pouvais profiter et m’épanouir. Je ne voulais pas d’une vie où toutes les minutes étaient lourdes à encaisser. Bien que, j’aimais ma famille de tout mon cœur, je ne pouvais plus faire marche arrière. Désormais, ma place était parmi eux.
Finalement, ce "Dieu" auquel je me plaignais sans cesse n’avait rien avoir dans tout cela.

Je me suis investi du mieux que je pouvais au Culte. Ma détermination faisait de moi un des meilleurs fidèle de la communauté. Quelques années plus tard, j’ai fait la connaissance de la femme avec qui j’ai décidé de me marier et de fonder une famille. Elle faisait également partie des missionnaires du Culte. Une femme ravissante en qui je fais entièrement confiance. Nous avons eut une fille, Cornelia, qui a été bercé par notre religion. Mais à partir du moment qu’elle est devenu une jeune adulte, elle nous a quitté, en choisissant une voie opposée à la notre. Et pourtant, je ne lui en veux absolument pas. J’ai pardonné ma fille mais rien au monde ne m’éloignera de mes idéologies. Au contraire, je me sens encore plus dévoué que jamais. Ce qui m’a permis d’arriver en tête du Culte.
Je sais qu’un jour, Cornelia comprendra que son choix est une erreur et elle retournera sur la bonne voix…


Ô non, je ne perdrais jamais espoir…


À propos de vous

Pseudo: Yonaka(ka).

Âge: 21 années d’existence...

Joueur ou joueuse ? : Joueureuse.

Autres comptes: Super Haku & Super Sonya.

Comment avez-vous connu le forum ? :Les gastrea m'ont guidés sur la bonne voie. (Sinon, j'suis le codeur, si tu savais pas.)

Black Bullet, vous connaissiez ? : Fort possible.

Remarques et suggestions: Dois-je répéter maintes fois la même bêtise ?

Personnage sur l'avatar: Kotomine Kirei de Fate/Stay Night.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 35
Âge : 18 ans.
Métier : Promoter débutante.
Habitation : Un petit appartement dans la zone sud.
Fiche : Ici.
Promoter



MessageSujet: Re: Christopher O'Connell.   Lun 29 Sep - 15:31
Non, je te valide pas.

Non, non, pas la peine d'insister.

Pfff, bon, ok, mais c'est pas par plaisir hein !! Allez le vieux, t'es validé, parce que ta fiche est quand même cool !



Compte principal: Lucia Liddell.
Évitez de me MP sur ce compte, préférez mon compte principal !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Christopher O'Connell.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» THE MUMMY: RICK O CONNELL PF
» ERAGON (Tome 1) de Christopher Paolini
» [Pike, Christopher] La vampire - Tome 1: La promesse
» Top gun 2 écrit par Christopher McQuarrie (usual suspect) avec un petit role pour Tom Cruise
» La Dark knight Trilogy de Christopher Nolan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux portes d'Empyrean :: Recensement :: Admis-
Ruina Imperii by Yonaka Tsurugi on Grooveshark