Partagez | 
Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]

avatar
Messages : 48
Âge : 22
Type de Gastrea : Grand Requin Blanc
Métier : Promoter.
Habitation : Petit Studio zone résidentielle sud
Fiche : Weshou o/
Promoter



MessageSujet: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Jeu 10 Juil - 14:53
Mardi 22h30 - Quelque part dans la zone résidentielle Nord...

Traînant mes pas pour rentrer après un problème anodin dans le quartier nord, j’avançais les mains dans les poches à travers cette partie de la ville sombre et malfamée. La nuit avait recouverte la ville depuis un petit moment déjà, les quelques rares lumières éclairaient les rues désertes de cet endroit, parmi lesquelles je me frayais un chemin. De temps à autre je pouvais entendre quelques bruits, voir des cris au loin. Sécurité civile ou pas, quand j'en ai ma claque, les autres peuvent crever j'irais pas voir, j'ai déjà eu ma dose avec cette patrouille a la con, faute de ne pas avoir d'Initiator et d'obtenir une véritable mission putain !
Au cas ou j'avais mon flingue à balles de varanium accroché a ma ceinture, mais il était surtout la pour dissuader les cons.

En avançant je pensais a pleins de conneries, mais j'avais l'impression de ne pas me retrouver, vu que je connaissais très mal ce quartier et que par dessus le marché il faisait nuit... Je regardais a droite, puis a gauche pour voir si je trouvais une personne pouvant me renseigner, mais cette blague, comme si j'allais trouver une personne qui n'aurait pas peur de moi vu ma dégaine, et qui de plus me dira mais oui bien sur c'est par la ! Ils vont plutôt me dire et si t'allais te faire mettre connard.
Bon bref ! Qu'importe je me contentais d'avancer tout droit et tant pis j'allais tout de même déboucher quelque part ! Quelque part... C'était vraiment le cas de le dire... ICI TOUS SE RESSEMBLAIT ! Tout les bâtiments semblaient pourris et le quartier entier devrait être rasé tiens ! Bon ok sous la colère il m'arrivait de penser ou de dire encore plus de conneries, mais je m'en tapais !

Je regardais ma montre digitale, qui affichais à présent 23h47... Merde ! J'étais vraiment paumé comme un gosse, bon certes mon sens de l'orientation est aussi bon qu'un tétraplégique aux 100m m'enfin je pensais pas que je pouvais me perdre autant que ça...
Le ciel était vraiment noir, la lune était recouverte par des nuages, et la lumière ambiante de pire en pire... Lorsque soudain... Un Gastrea surgit !
Ou pas enfaîte, j'étais putain de seul et paumé au milieu d'un décor de mauvais goût. Si seulement il y avait de l'action je ne m'en serais pas plains ! Ok certes y'a un petit moment je disais que je m'en tapais si il arrivait quelque chose aux autres, mais ça c'était avant, au moins si j'étais tombé sur une personne à aider elle aurait pu me renseigner en échange de l'aide apporter ! Et dans le cas contraire j'aurai au moins pu la tabasser pour me calmer !

A force de marcher j'arrivais bientôt devant un bâtiment duquel provenait de la lumière, éclairant la petite rue dans laquelle je me trouvais. Un mec a l'allure louche se trouvait non loin de la d'ailleurs. Ouais bon ok j'étais très mal placé pour parler allure... Bref ! Je suis vraiment pas du genre sociable, mais la fallait faire quelque chose pour quitter ce trou à rat. M'approchant toujours les mains dans les poches, je me suis arrêté non loin du type avant de lui parler.

"Eh, excuse moi j'ai besoin d'un renseignement ?"  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71
Âge : 26 ans
Type de Gastrea : Serpent - Maudit
Métier : Barman. Co-gérant du Luxirion
Habitation : Nord - Usine désinfectée aménagée
Maudit



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Jeu 10 Juil - 15:56

C’est un Elyos endormi que l’on retrouvait. Allongé dans un canapé au confort plus que discutable, le jeune homme faisait une petite sieste depuis maintenant plusieurs heures. Oui, cela reste une sieste malgré tout …. Les heures de sommeil se faisaient rare en ce moment car en plus de son travail nocturne, il devait se rendre au Luxirion pour élaborer de nouveaux cocktails, renouveler la carte que disait son boss. Mais bon …. Il ne pouvait pas tellement se plaindre, heures supplémentaires rimait avec paie plus conséquente. Cependant, il devait aussi adapter sa façon de vivre pour tenir face à des heures aussi étranges. En gros, sa vie se rythmait à une cadence plutôt dynamique, bien huilée et il commençait à être rodé. Concrètement il faisait : Rendez-vous au pub entre 16h et 18h. Il repartait chez lui pour taper un roupillon et revenir au boulot pour son service de 2h du matin, jusqu’à 7h ou 8h. Mais il n’avait pas matière à se plaindre, vivre la nuit était adaptée à son caractère et à sa façon de voir les choses. Eylos était quelque peu solitaire, bien que pas totalement asocial. En tant que maudit hors des organisations militaires, il était compliqué pour lui de vivre si sa nature était dévoilé au grand jour, il fallait dire que même ici, dans ce « bas monde », les anti-maudits étaient loin d’être rare. Donc, vivre quand les lumières se faisaient closes lui plaisait assez. Il avait juste à supporter quelques guignols qui jouaient les durs dans les rues sombres. Rien de bin impressionnant pour un ancien chef de gang, armé qui plus est. Enfin … Quand bien même il évitait au mieux les soucis, il s’avérait être un véritable aimant à problèmes, car même sage, il arrivait à s’attirer des emmerdes, comme quoi … Cela devait être son karma.

Quoiqu’il en soit, le Serpent commençait à s’éveiller, couché sur le dos, un bras posé au niveau des yeux, il sortait de ses songes. La lumière ne filtrait plus à travers les hautes fenêtres de sa « maison ». Ha oui … Le Barman vivait dans une sorte d’ancienne usine désinfectée qu’il avait emménagée au fil des années. Les choses n’avaient pas toujours été ainsi, mais depuis un certain évènement, il vivait ici. Les premiers mois et années furent difficiles, mais petit à petit il s’était carrément créer une sorte de loft, sans le grand luxe et le décor palmier et noix de coco. Enfin, doucement il émergeait d’un sommeil dépourvu de rêve. Amorphe à souhait, Redfost dû prendre un instant pour sortir de son nuage, il décala son bras de son visage pour pouvoir ouvrir les yeux et observer un temps le plafond. Un soupir passa ses lèvres tandis qu’il venait de lever la main vers le haut, observant sans un mot le dos de celle-ci, il pouvait y voir de fines écailles argentés, seuls preuves visuels de sa mutation. Ces écailles se trouvaient principales sur ses mains et le long de son buste, côté droit, longeant abdominaux et flanc. Après une brève contemplation de ces marques, il jeta un coup d’œil à sa montre. 23h30 passé … Avec une certaine nonchalance, ainsi qu’un élan de courage, Elyos se redressa de son canapé en venant s’ébouriffer les cheveux, ces derniers venaient à se faire un peu plus hirsute tout en « s’ordonnant » alors qu’une mèche dorée venait à retomber sur son visage, cachant quelque peu la balafre qui ornait ce dernier, au niveau de son nez.

Second élan de courage et le voilà debout ! Il traversa la pièce principale pour aller chopper une part de pizza acheté plus tôt dans la journée. Tout en l’engloutissant, il tata les poches de son jean à la recherche de son paquet de clope. Pas là. Deuxième option, les poches de sa veste en cuir. Ha ! Trouvé ! Mais vide. «  Putain …  Fais chier bordel de merde … » Il enfila donc un sweat marron à capuche, puis sa veste en cuir noir, tout en venant rabattre la capuche sur le cuir. Il enfila sa paire de gant, obligé. Les deux semi-automatique sur lui et pouf …. Et en aussi peu de temps qu’il le fallait pour le dire, le Blondinet était dehors. Sans clope …. Il était perdu et ne garantissait pas son amabilité. Car oui, de mauvaise humeur il était un tout autre homme … Plus agressif et violent. Bref. En quelques minutes, il arriva au bureau de tabac pour rempoter. Cigarette en main, à peine eut-il mit le pied dehors qu’il en sortit une du paquet pour la glisser entre ses lèvres, cigarette allumée, il prit une grande bouffée dessus. Tout en venant recracher cette fumée blanchâtre, il vit un type étrange s’approcher d’un gugusse non loin de là, genre un peu voyou avec deux revolvers à la ceinture, ici, ce n’était pas tellement rare … De sa place, Elyos put entendre le mec aux cheveux argentés demandés un renseignement. Il était sérieux là ?...  Le mec se contenta de lui présenter son majeur avant de se casser en vitesse. Charmant pensa le Barman tout en restant à sa place, observant l’arrivant en biais.   « Il est dangereux de se perdre ici …. Qui sait sur quel genre de fou furieux  tu pourrais tomber … » Non, Elyos n’était pas le fou furieux dont il parlait, mais avec son allure de bad boy et son air asocial, on pouvait se poser des questions.



Le serpent change de peau, mais garde sa nature ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 48
Âge : 22
Type de Gastrea : Grand Requin Blanc
Métier : Promoter.
Habitation : Petit Studio zone résidentielle sud
Fiche : Weshou o/
Promoter



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Jeu 10 Juil - 16:44
Cool encore un connard ! Putain fallait pas me faire chier, je fais l'effort de demander poliment des renseignements a un sale gueux et le mec ose me faire un doigt avant de me bousculer et de se mettre a courir. A ma ceinture du coté droit se trouvait le vieux flingue style Luger de mon père, de l'autre un revolver .44 chargé. Mais sur le coup ni l'un ni l'autre fut dégainé... Le pauvre connard j'aurai pu lui éclabousser la cervelle dans cette rue, on aurait pu glisser sur les bouts après. Disons que j'avais décidé de respecter l'environnement bien que celui-ci était complètement dégueulasse et de lui épargner des bouts de cervelles et de crâne provenant d'un pauvre ahuri.
M'enfin qu'importe sur le coup j'ai juste lâché un grand soupir, fermé les yeux et les ai rouverts sous la lumière qui éclairait cette rue.

Devant moi se dressait un type louche, ouais ouais encore un ! Je les ai tous a l’œil dans ce quartier pourri, pour moi ici ils sont tous plus louches les uns que les autres ! Les petits fumiers !
Trêve de paranoïa Walker, ici t'es pas chez toi, putain je sais que je suis pas chez moi sinon je demanderai pas de l'aide en plus de ça pourquoi je me parle a moi-même bordeeeeeel...
Après ce mindfuck, je repris mes esprits et entendit un mec qui se trouvait devant moi dire que je pourrais tomber sur des fou furieux. Donc en gros je pourrai... Tomber sur moi-même ! What the fuck ?! Non il devait parler des gens qui fréquentent ce quartier, enfin des gens louches probablement. Sous sa réflexion la premiere chose qui me passa par l'esprit je l'ai dis a haute voix.

"Ah mais pas de soucis j'ai un flingue huit coups en balle de varanium et l'autre a seulement six, si je me foire pas ça devrait tuer quatorze personne avant de devoir recharger."

Bon ok ma réflexion est une réflexion de psychopathe fou furax, je suppose que j'ai du adopter une expression de visage étrange au moment ou j'ai balancé ça, sans m'en rendre compte, comme d'hab' quoi...
Bon pour le moment vu que j'étais sous la lumière et que j'avais parlé je réfléchissais simplement comment cacher mes dents tranchants, en espérant qu'il ai pas vu ça, sinon je suis grillé. De toute façon mes yeux arrangeaient pas les choses...

"D'ailleurs, si tu connais l'endroit, ça m'arrangerait que tu me dise c'est par ou pour rejoindre le reste de la ville."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71
Âge : 26 ans
Type de Gastrea : Serpent - Maudit
Métier : Barman. Co-gérant du Luxirion
Habitation : Nord - Usine désinfectée aménagée
Maudit



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Jeu 10 Juil - 19:36

Ne bougeant pas d’un cil, le Blondinet observait son vis-à-vis un peu plus loin, s’interrogeant sur sa présence ici avec un certain désintérêt. Le mec venait se perdre dans les tréfonds de la ville pour venir demander de l’aide juste après. Cela lui rappelait vaguement quelqu’un … Lui-même perdu dans les beaux quartiers, refusant de demander son chemin, trop fier pour cela. A la différence que ce type ravalait sa fierté et montrait ses flingues pour accueillir les passants. Pas sûr que cela soit payant. Pour prouve, il s’était pris un joli geste de la part de cet autre type louche, comme quoi … Il n’y avait que cela ici, même cet arrivant armé aurait pu passer aisément pour un résident de la zone Nord. Mais bon … Peu probable vu qu’il demandait son chemin. Poliment en plus ! Whoua … Qui l’aurait cru. Ouais, Elyos se foutait gentiment de sa gueule. Gardant toutefois une certaine distance, il retira sa cigarette des lèvres pour venir souffler sa fumée, en direction du mec d’ailleurs. Le regardant toujours en biais, Redfost l’observait des pieds à la tête, le toiser même, se foutant pas mal de paraitre impoli, il n’allait pas faire de ronds de jambes pour les jolies yeux écarlates de cet individu. Individu qui d’ailleurs lui répondit quant aux fous furieux. Il parlait d’être bien équipé, citant un revolver aux balles de varanium, puis un second avec un chargeur standard. Du varanium ? Donc ce type bossait pour la sécurité civile ? Qu’est-ce qu’il foutait aussi loin de sa « patrie » ? Et depuis quand l’armée envoyait ses hommes sans leur binôme ? Car quand bien même il ne connaissait pas grand-chose aux miliciens, il savait bien cela, un enfant-maudit était suivi par un humain pour former un duo chargé de tuer des Gastrea. Mais lui était seul … Perdu … Quel tristesse non ? Mais bref. Il disait qu’avec son arsenal, il pouvait tuer quatre personne avoir de recharger. Quel vantard. En guise de moquerie, Elyos répondit « Encore faut-il savoir viser ou même etre capable de les toucher …. ». Bah oui … Il avait beau être armé jusqu’aux dents, s’il ne savait pas viser … e plus, certains maudits avaient des capacités très … Embêtant pour les tireurs. Un corps aussi agile que celui d’un serpent, avec ces capacités en venir sentir le danger … Du moins pour sa part, les autres il ne savait pas et s’en foutait pas mal …

Mais qu’il n’aille pas paniquer. Car la distance était telle qu’Elyos ne pouvait voir ses attributs de requin,  étrangement il avait une mauvaise vue, du moins il ne voyait pas très bien de loin. Cependant, il pouvait sentir les déplacements via les variations de température, même la plus infime, dans un corps humain ou animal. Cela était une bonne indicateur, notamment lorsque l’on s’appelle Elyos, que l’on vit la nuit dans un quartier sombre et malfamé … Mais bref, à cette distance il ne pouvait ni voir sa mâchoire et encore moins la subtilité de son regard de Grand Blanc. Enfin bref. A défaut d’avoir pu arracher l’information au premier fuyard, il devait donc se rabattre sur Redfost. Si cela était mieux ?... Pas sûr. Le Barman n’était pas malveillant, mais il n’aimait pas non plus perdre son temps et ... Raccompagner ce mec vers les beaux quartiers lui apparaissaient clairement comme une perte de temps, c’est con … Surtout qu’il devrait revenir ici pour se faire à la Plaza … Second raillerie « On vous apprendre pas à vous orienter dans la sécurité civile ?... A moins que t’es séché les mauvais cours. Enfin qu’importe. Ouais j’connais l’endroit. J’y gagne quoi à t’aider ?... » Bah quoi ? Il allait donner son temps à ce type, un temps précieux au final ! Cela n’était pas sans échange … Donc, qu’avait-il à offrir pour les précieux services du Blondinet ? A ne pas s’y méprendre, il ne voulait aucunement de l’argent ! Elyos avait sa fierté, il n’était pas un misérable mendiant … Enfin, lui-même ne savait pas ce qu’il pourrait réclamer pour lui accorder son temps. A voir selon les propositions …




Le serpent change de peau, mais garde sa nature ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 48
Âge : 22
Type de Gastrea : Grand Requin Blanc
Métier : Promoter.
Habitation : Petit Studio zone résidentielle sud
Fiche : Weshou o/
Promoter



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Jeu 10 Juil - 20:04
Savoir viser ? Le mec me prend pour qui ? J'aurai pu lui faire un trou de balle dans le front ! Avec la balle en varanium il aurait ressemblé a une licorne qu'est qu'il viens me faire chier bordel. Je m'en mordais les lèvres de ne pas sortir mon flingue et de ne pas le pointer sur lui, mais j'avais vraiment besoin de me tirer d'ici...
La tête de ce type me revenait pas, elle pourrait elle aussi repeindre le quartier d'une couleur pourpre, m'enfin, fallait que je me contrôle, pas de flingueeee pas cette fois-ci ! ENFIN PAS ENCORE SOON peut-être vas savoir...?
Finalement le mec me demanda ce qu'il avait en échange si il m'aide, le droit de rester en vie enculé ! Non j'avais pas répondu ça, c'était seulement dans ma tête encore. Le droit de rester en vie ? Sale con il l'est déjà, ah ouais merde. J'en sais rien moi ! Putain c'est quoi cette politique de donnant donnant ?! Je sais pas moi ce qu'il veut du fric ? Des munitions ? De la bouffe ? Je peux pas encore lire dans l'esprit des gens hein.
Réfléchissant quelques secondes je décidais enfin de reprendre la parole pour lui demander ce qu'il voulait.

"Et donc tu veux quoi exactement ?"

Cependant un événement allait couper le peu de conversation qu'on avait. Soudain une énorme montée d'adrénaline montait en moi. Cette sensation de bien suprême parcourais le corps et me faisait trembler d'excitation, a cause de la morsure du Gastrea qui remonte a maintenant un bout de temps je ne pouvais pas contrôler ce qui m'arrivais. Je sais juste qu'a ce moment mes yeux obscurcissaient encore plus et mes dents poussent un peu. La sensation que j'avais eu provenait de l'odeur de sang dans les parages, du sang frais, du sang qui venait de couler. Je repris le contrôle de moi même malgré ces changements physiques qui avaient fait leur apparition.

"Oh puuuutain du sang dans les parages."

Sans vraiment savoir ou je me dirigeais je me fiais a mon odorat avancant dans la rue, dépassant même le mec louche qui se trouvait en face de moi, au bout de quelques minutes je vis par terre un sale rat amoché par je ne sais quoi, qui respirait encore mais saignais fort. Sale découverte... Moi qui espérais tomber sur un meurtre ou sur un humain c'était raté.
D'un coup de pied violent j'ai écrasé ce qui restait du rat, faisant ainsi une petite giclée de sang autour de ma ranger avec laquelle je venais d'écraser le pauvre parasite et qui était maintenant recouverte de son sale sang répugnant. La nettoyant contre le sol aussi bien que je le pouvais, je revenais dans mon état normal en me dirigeant vers le mec une nouvelle fois.

"Bon, alors machin, tu veux quoi en échange ?"

Remettant mes mains dans mes poches j'attendais sa réponse en baillant comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71
Âge : 26 ans
Type de Gastrea : Serpent - Maudit
Métier : Barman. Co-gérant du Luxirion
Habitation : Nord - Usine désinfectée aménagée
Maudit



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Ven 11 Juil - 13:17

Langue de vipère ? Un peu … Enfin sur le coup ouais, il l’était clairement, sous entendant qu’il ne savait pas tirer. Mais cela était peut-être vrai qui sait ? Quoiqu’il en soit, Elyos n’était pas un serpent pour rien … Comme quoi, la mutation venait aussi à changer leur caractère pour s’adapter à ces créatures dont ils portaient les attributs. Pour Redfost, il s’agissait juste des écailles en plus des crochets en guise de canine, les crochets plutôt discrets. Il était vrai qu’à côté de la dentition du Milicien, pour le Maudit cela était très discret. Enfin … Pour le moment, il n’avait rien remarqué, cela n’allait pas durer au final. Quoiqu’il en soit, le Blondinet fumait tranquillement sa cigarette, le regard posé sur cet homme étrange. Aux premiers abords, il lui paraissait comme un personnage fort singulier, il avait l’air … Colérique à souhait. Hm hm …. Le genre de personne qui sortait de ces gonds pour un oui ou un non. En sommes, Elyos allait devoir faire attention ? Hmm … Ouais mais non ! Quand bien même il restait prudent, il aimait se frotter au danger. Ici, celui-ci se caractérisait par la menace du varanium que le Milicien portait. Mais pour le moment, le type se tenait tranquille, bien qu’il semble réprimer ses excès de colère. Explose donc … Cela pouvait être drôle. Car même si le Serpent avait la réputation d’avoir le sang-froid …. Elyos s’enflammait aussi avec une certaine facilité … Enfin, disons que ça dépendait des personnes, soit il entrait dans le jeu de la colère, soit il faisait son mec complétement calme et je m’en foutiste, ce qui était encore plus agaçant au final. Dans les deux cas, il faisait chier son monde avec force et tout cela, pour son plus grand plaisir … Elyos, connard de service au même titre que ce Promoter belliqueux. Oh yeah !...

Oh ? Le type était donc prêt à écouter sa requête ? Oh punaise ! Il jubilait en lui-même ! Car en vérité, le Blondinet s’attendait à ce qu’il l’envoi chier, mais … Non. Le Milicien avait vraiment l’air de vouloir s’en sortir et semblait prêt à négocier pour avoir un bon samaritain. Intéressant !! Mais maintenant, il devait réfléchir à ce qu’il allait demander. Hmmm alors …. Clope à la main, il le regardait, même le fixait dans sa réflexion. Il pensait à un revolver, mais ses deux semi-automatiques lui suffisaient amplement. Des munitions en varanium ? Non, il ne supportait pas ses armes car, d’une, elle était dangereuse pour lui, et de deux, il ne voulait pas faire de mal à ses semblables, même les vendu ayant courbés l’échine devant la Garde civile … Mais le Barman fut vite interrompu dans sa réflexion. En effet, il constata bien vite un changement d’état chez son interlocuteur. Il tremblait ? Face à cela, Elyos plissa un peu les yeux pour mieux voir, ce type était curieux … Et inquiétant. C’était quoi son problème ? Tiens ?... Il pouvait même entrevoir un changement physique, très caractéristique des maudits. Oh …  Le type semblait transporté, limite en extase alors qu’il parlait de sang. A cela, Elyos haussa les sourcils alors qu’il le regardait se déplacer pour arriver jusqu’à ses côtés. Maintenant, il pouvait aisément voir sa dentition particulière ainsi que ce regard écarlate …. Plus de doute sur sa nature. Le Blondinet se tourna sur son passage pour le voir aller vers la ruelle derrière et découvrir le cadavre d’un rat, surement la proie d’un chat errant. Et COUIC … Le rat passa sous la chaussure du type, écrabouillé et…  Achevé à coup sûr. Pauvre bête. Et tranquillou, le mec revenait jusqu’au serpent, genre j’ai rien fais. Putain … La Sécurité Civile enrôlait vraiment des gars étranges … « C’est plutôt ironique pour un maudit de se pavaner avec des balles de varanium … » Pavaner hein ?... Petit pic.

Clope terminée, Elyos laissa le mégot par terre avant de venir souffler sa dernière bouffée. Et juste après il reporta son attention au type. « Ok truc, j’sais ce que je veux … » Ouais truc … Il l’avait appelé machin donc bon, pourquoi se priver ? Elyos afficha un petit sourire en coin avant de croiser les bras. « J’te guide jusqu’au quartier sud si tu m’payes une part de mille-feuille à la fraise venant de la pâtisserie du centre Eliseo …. » En gros, ce n’était pas de la merde quoi. Si l’mec pouvait débourser par des balles en varanium, il n’aurait pas de mal à sortir le portefeuille pour une part de gâteau … Ouais bon ok, c’était une requête très étrange et surement inattendue … Enfin, chaque son délire, lui s’était le sang, Elyos le sucre …





Le serpent change de peau, mais garde sa nature ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 48
Âge : 22
Type de Gastrea : Grand Requin Blanc
Métier : Promoter.
Habitation : Petit Studio zone résidentielle sud
Fiche : Weshou o/
Promoter



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Ven 11 Juil - 14:16
Ironique pour un maudit de se balader avec des balles en varanium ? Bon ok le mec ignorait tout de moi a la base ! Je ne suis pas un maudit et puis c'est les risques de mission, moi au moins je pourrissais pas dans un vieux quartier miteux ou ça sentait la gerbe de Gastrea. Bref j'avais pas envie de lui expliquer pourquoi je me balade avec des armes en varanium ou encore pourquoi je suis de la Sécurité Civile, tout simplement parce que c'est BADASS, que je peux tirer sur qui je veux ! OU PAS et que voilà... Enfaîte non j'avais surtout la flemme d'expliquer comme d'habitude...
Bon je m'endormais a moitié j'écoutais les mots du type en mode un mot sur deux, ou plutôt la seule chose que j'avais retenu c'est qu'il avait oser m'appeler truc. TRUC MOI ? CA VA OU QUOI ! CA VA CHIER.

"QUOI !"

Le fusillant du regard et me réveillant d'un coup je sortis mes mains de mes poches en réfléchissant a ce que je pouvais lui répondre, enfaîte pourquoi je me prends la tête déjà que d'habitude je réfléchis pas tout court j'avais pas à réfléchir face a ce petit enfoiré !

"SALE ENFOIRÉ ! J'ai un prénom moi ! C'est comme ça que tu remercie la Sécurité Civile ?! J'ai écrasé ce foutu rat ! Imagine si il t'avais bouffé pendant que tu dormais ? Il t'aurais arraché un orteil ou pire encore et t'ose me dire TRUC ! WHAT THE FUCK, je m'appelle Damon Walker et ça imprime le toi dans la tête."

Bon je regardais l'heure il était mégaaaa tard, et dire que dans quelques heures je devais me préparer pour aller rencontrer ma nouvelle partenaire, alors que je suis ici ! Perdu dans ce trou a Gastrea... Avec seulement en face de moi un blond qui se prenait pour je ne sais qui la. C'est a ce moment que j'ai réalisé sa requête... En réalité il voulait ! Un gâteau ?! En plus de ça dans le centre Eliseo ?! Le truc remplis d'humains "normaux" ça va ou quoi déjà que j'ai horreur de me balader le jour en ville a cause de mon apparence, en plus de ça aller dans une pâtisserie la-bas ? Moi ?! Oula.

"Non mais mec, de base je me balade peu la journée et tu veux que je te ramène un truc de l'endroit le plus fréquenté de la ville ?! Ça va ou quoi y'a pleins "d'humains" la bas, j'ai horreur de ça moi."

Soufflant un peu après tout ça je réfléchissais a comment faire pour acheter un truc dans cet endroit, j'avais horreur de la foule, encore plus quand elle te détaille sans cesse... Même le prix je m'en tapais c'était pas excessivement cher, quoique... Putain la galère quand même, j'avais pas envie de rester coincer ici surtout que je devais me dépêcher, en faisant quelques pas sur place je réfléchissais a comment me sortir de cette situation, je connaissais vraiment pas le quartier il me fallait son aide, mais aller au centre commercial...

"Boooon ok... Si t'arrive a me faire sortir d'ici tu l'auras ton gâteau."

Disais-je sur un ton déterminé, afin de me tirer le plus vite possible d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71
Âge : 26 ans
Type de Gastrea : Serpent - Maudit
Métier : Barman. Co-gérant du Luxirion
Habitation : Nord - Usine désinfectée aménagée
Maudit



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Ven 11 Juil - 15:52

Tiens ? Il s’éveillait enfin à l’annonce de ce surnom correctement choisi ? Bah quoi mec ? Tu t’attendais à quoi ? Déjà qu’il ne s’était pas présenté, alors comme l’appeler autrement que «  Truc » ou encore « l’Autre ». Ouais c’était l’un ou l’autre, au choix … Mais bref à cette appellation de merde, le Grand Blanc se mit à réagir avec une certaine virulence. Que dis-je !? Il venait carrément de sortir de ses gonds en gueulant un « Quoi ?! » Vas-y c’est ça, rameute tout le quartier, on a besoin de souci supplémentaire … pensa Elyos alors qu’il se frotta un peu l’oreille pour répondre à son hurlement. C’était une sorte de : Ta gueule mais façon détourné. Mais pourquoi il brayait d’ailleurs ce con ?! Bon déjà, ca commençait mal avec un : Enfoiré. Ouais ok, ensuite ? Il lui disait qu’il avait un prénom et qu’il était ingrat envers la Sécurité Civile. A cela, Redfost arqua un sourcil … Hein ? Qu’est ce qu’il bavait encore ? Il se justifiait en disant qu’il avait écrasé ce foutu rat, en sommes il l’avait sauvé du monstre. Putain !! Le mec comment il se faisait un film gros comme une maison ! Va t’faire soigner sérieux, t’a un souci dans ta caboche ! Il ajoutait un : Imagine s’il t’avait bouffé pendant que tu dormais ? Ouais on parlait d’un rat la …. Pas d’un mangeur de chair au nom plus que douteux. Facepalm mental … Ce type avait un sérieux souci. Puis … Pouf, il se présenta, Damon était son prénom et il lui conseilla de s’en souvenir. Et tout du long, Elyos se frottait l’oreille, comme cherchant à rendre son hurlement moindre. Puis il répliqua « Non mais t’es sérieux dans ta tête Enfoiré ?... Puis il était à moitié crevé ton rat là, y’a pas d’mérite ! Puis t’es con ou quoi !? C’est toi qu’à commencer j’te signale en m’appelant machin ! Mon nom s’est Elyos ! » Rétorqua le Blondinet avec un certain détachement, bizarrement, ce type lui apparaissait comme presque sympathique, oui bon il parlait comme un troufion sortit de la rue, mais il lui pardonnait cela …

Quant à sa requête. Tutu, il avait touché un point sensible ! Le Grand Blanc disait que nah …. Il n’irait pas mettre les pieds la bas, et encore moins en plein jour ! Damon ajoutait qu’il y avait pleins d’humains normaux au centre commercial et que … Il détestait cela. Ohh … Petit Damon avait peur d’y aller tout seul ? Le pauvre … Mais rien à foutre ! C’était ça ou rien ! En plus il ne lui demandait pas la Lune et encore moins le produit le plus cher de la boutique ! Puis après un court instant de réflexion, le Miliciens abdiqua. Héhé … Sur un ton un peu narquois, Elyos lui affirma « T’inquiète, j’viendrai te tenir la main si ta peur des vilains humains … » Ouais, il se foutait de sa gueule, mais cette taquinerie n’était en rien méchante. Il fallait bien avouer que Damon lui ressemblait drôlement … Un caractère plus ou moins similaire même si Walker paraissait comme plus virulent et grande gueule. Mais bref ! Elyos s’étira un peu, il était à peine réveillé mais avec le beuglement du Milicien, il était pleinement éveillé maintenant, comme surement les trois quart de la ville. Espérons juste que cela ne leur attire pas de souci. En s’étirant, le jeune homme leva les bras au ciel, joignant les mains. Son sweat se souleva dans son mouvement, entrainant son t-shirt pour venir dévoila une hanche portant des écailles de reptiles. Cette peau mise à nue ne dura que quelques secondes car déjà ses bras retombés le long de ses flancs. Il tira un peu sur sa veste en cuir pour se revêtir et lui fit un signe de la tête. « Bon aller, ramène ton cul, on s’casse vaut mieux pas trainer ici …. »





Le serpent change de peau, mais garde sa nature ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 48
Âge : 22
Type de Gastrea : Grand Requin Blanc
Métier : Promoter.
Habitation : Petit Studio zone résidentielle sud
Fiche : Weshou o/
Promoter



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Sam 12 Juil - 1:34
Ouh putain de merde le mec a osé me traiter de con, oh putain, oh outain, oh putain, est ce que je l'explose maintenant ou est ce que je l'explose dans cinq minutes ?! CON ? MOI ? J'étais carrément choqué d'entendre ça, non mais sérieusement tu traite qui tu veux de con mais pas moi bordel ! Bon Damon self-contrôle ! SELF-CONTRÔLE l'explose pas t'en a besoin ! Mais mais mais... Non pas de mais ! Tu l'explose pas ! D'accord cerveau... Ok mais attend une nouvelle fois je me parle a moi même ? Ah ouai pas grave on va mettre ça sur le compte de la nuit ! Bon ok il s'appelle Elyos. Ouai bah d'accord. En plus le mec il me provoque en disant me tenir la main ? mais ça va ou quoi ? Connard ! Si t'avais un 90C j'aurai pas dis non, dans le cas contraire quedale tu peux mourir. Bon un peu de sérieux... Tiens il laissa apparaître un détail, des écailles sur sa peau ? Soit le mec était putain de sale et ne s'était pas lavé depuis dieu sait combien de temps, soit c'était un maudit ou un truc du genre. Sur le coup j'avais rien me contentant d'oublier ce détail après tout je pouvais parler, mais moi ma mutation restait visible aux yeux de tous encore plus quand je m’énerve... Finalement il prit les devants en disant qu'il fallait pas traîner ici, genre quartier dangereux, putain je passe mon temps a faire des patrouilles par-ici, mais il est vrai que je connaissais rien la nuit, je ne savais même pas me repérer.
Qu'importe je le suivais à travers ce quartier ou le temps semble s'être arrêté, la nuit couvrait nos pas, je ne savais pas vraiment si je pouvais faire confiance au mec ou si il allait m'emmener vers de nouveaux problèmes, m'enfin je n'avais pas vraiment le choix, j'avais et tant pis, ce qui doit arriver arrivera. Silencieux a travers la nuit on avançait sans rien dire. Parfois je me retournais pour voir si on nuit suivait, rien à signaler visiblement, le danger pouvait se trouver partout autour de nous, mais il n'était rien. Afin de faire passer le temps, j'avais décidé d'entamer la discussion. Ce n'était vraiment pas mon genre, et lorsque je le faisais j'étais généralement très direct, je dis ce que je pense, et ça en toute circonstance, si un truc me plait je le dis, si un truc ne me plait pas, je le fais savoir aussitôt. La chose ou plutôt les sortes d'écailles que j'avais vu sur lui. Pour lancer sur ce sujet fallait que je me présente moi même sinon ça allait être pris comme une agression, notamment venant d'une personne de la sécurité civile comme moi.

"Je suppose que t'es un maudit, vu ce que j'ai aperçu tout à l'heure sur toi."

Marquant une pause rapide, je repris la parole en marchant à coté de lui en regardant droit devant moi, sans tourner le regard, et en adoptant un ton neutre.

"Comme t'as pu t'en douter je suis un maudit moi-même, et encore t'as pu voir le premier stade, heureusement pas le second en cas de grosse quantité de sang. C'est une particularité d'un animal... Le grand requin blanc, qui m'a transmis cette merde pendant une mission et accessoirement fait perdre ma partenaire..."

Je suis pas une personne sociable, mais lorsque je veux savoir une chose je suis ouvert, même si je raconte souvent ma vie au passage.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71
Âge : 26 ans
Type de Gastrea : Serpent - Maudit
Métier : Barman. Co-gérant du Luxirion
Habitation : Nord - Usine désinfectée aménagée
Maudit



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Sam 12 Juil - 13:33


Se doutant bien qu’il devait fulminer, Elyos n’ajouta pas un mot. Comment le savait-il ? Il aurait eu la même réaction à se faire traiter de «  Con ». Donc … Anticipation oblige. Mais il ne chercha pas à aggraver son cas, enfin … Aggraver, c’était vite dit ! Après tout, Damon avait besoin de lui, et inversement … C’est qu’il la voulait vraiment sa part de gâteau. Les addictions étaient terribles dans ce monde. A la différence que le sucre n’était pas dangereux, enfin juste pour les dents. Mais qu’importe. Le Barman s’interrogeait déjà sur quel gâteau sur lequel il allait flasher … Cette part de mille-feuilles fraises, crème pâtisserie, chantilly …. Ou bien une forêt blanche, noix de coco, fraise … Dernière option, un gâteau tahitien cacao, caramel, meringue … Malédiction, à penser à ces pâtisseries, Redfost pouvait entendre son ventre grogner, cette simple part de pizza avait été une bien maigre collation pour un gabarit de sportif tel que le sien. Tant pis, il n’allait pas faire une halte au konbini du coin pour s’acheter de la bouffe, surtout qu’il n’était pas seul. Damon avait l’air plutôt pressé, il n’appréciait pas un petit détour au magasin de bouffe pour satisfaire les envies de son guide temporaire. Bon …. Bah tant pis, Elyos attendrait d’être au Luxirion pour manger. Lui, grosse bouffe ? Maiiis noonn, pas du tout ! Je n’vois pas pourquoi vous dites cela !

Enfin qu’importe. Le Promoter était enfin décidé à se bouger pour venir le rejoindre dans la première ruelle. Nul besoin d’évoquer le danger du quartier. Bien que toute la zone résidentielle Nord était craignoss, ce coin l’était tout particulièrement, surtout qu’avec son récent hurlement, aucun doute que les troufillions du coin allaient répliquer. Elyos ne savait pas tellement pour Walker, mais lui n’avait pas tellement envie de se battre ce soir. Bien qu’il était amateur de bagarre, pour l’heure, il aimait sa tranquillité et cette balade nocturne, bien que le cadre ne portait pas tellement à la joie.  Enfin, ici tout était possible … Longeant la rue pour atteindre la suivante, Redfost avait l’air plutôt tranquille, les mains dans les poches. De temps à autre, il lançait des curieux  à son accompagnateur, ce dernier semblait craindre quelque chose à regarder par-dessus son épaule pour les dix mètres. Il avait peur d’être suivi ? En même temps, pouvait-on vraiment l’accuser de cela ? Ici, l’éclairage était très mauvais, l’ambiance un peu glauque et peu rassurante. Mais au final, que craignait-il ? De se faire lyncher pour être maudit ? Pffeuh, il était armé et milicien, il ne devait pas avoir de mal à se faire « respecter » ou plutôt obéir. Mais la simple vu des armes étaient souvent suffisante pour dissuader les plus belliqueux. D’un coup, le Maudit-Promoter fut pris d’une envie de tape la bavette. Il l’interrogea ou plutôt souligna le fait qu’il était aussi un maudit, ajoutant qu’il avait aperçu des « choses » sur lui. Hmm ? Elyos tourna alors la tête vers lui, intrigué sur l’instant. Il sortit ses mains de ses poches et dégagea le haut de l’un de ses gants pour venir montrer de minces écailles argentés sur le dos de sa main « Tu parles de ça j’imagine ? Bah ouais, j’suis un maudit. ». Avoua-t-il sans aucun souci.

En vue des couleurs de ces écailles … Elyos devait être … Une sorte de cobra, ou peut être une couleuvre, car pour les autres reptiles, les couleurs étaient caractéristiques. Les pythons étaient souvent jaunes, verts ou avec des taches, très parlant, tout comme les copperhead quelque peu roux. Enfin bref … Ceci dévoilé, il remit son gant correctement. Damon poussa la confidence en disant qu’il avait un Grand Blanc et que l’effet du sang accélérait sa mutation. C’était donc cela ?... L’odeur de l’hémoglobine l’excitait. Hmm curieux mais pourquoi pas. Il  poussa même l’aveu jusqu’à dire qu’il avait reçu cela lors d’une mission ou, accessoirement, il avait perdu son Initiator. Pourquoi il lui disait tout cela ? Besoin de parler ? Putain … V’la qu’il faisait office de psy … Enfin, il fallait dire qu’il était rare de rencontrer des maudits en dehors de la milice. « Je vois …. Et il t’arrive quoi en présence de grosse perte de sang ? Genre t’attaque tout le monde sans distinction ? Tain t’es un danger mec … » Ouais c’était possible après tout ! Mais .... Genre il s’intéressait à ce type pour le questionner ? Ouais non .. Disons plutôt qu'il assurait ses arrières. Ouais c'est ça ... Au final, Elyos venait à se dire qu’il était avec l’un des fou furieux contre qui il l’avait mis en garde plus tôt. Génial, c’était sa veine … Il lui lança un regard en coin avant d’ajouter « Tu m’stresses à regarder partout comme ça, flippe pas c’est bon. Je saurai te dire si on nous suit ou quoi, donc relax deux minutes ok ?... ». Ouais bon ils étaient limite dans un coupe-gorge, mais bon, pas de panique. Super-Serpent était la, sentant les vibrations dans le sol, ainsi il pouvait capter les déplacements autour de lui. Enfin, cela il ne disait pas, se contentant juste de dire qu'il ne craignait rien, sans se justifier, oui super rassurant le type, déjà qu'Eylos était louche avec son air de bad boy. Damon en tenait une couche aussi fallait dire ...

HRP:
 




Le serpent change de peau, mais garde sa nature ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 48
Âge : 22
Type de Gastrea : Grand Requin Blanc
Métier : Promoter.
Habitation : Petit Studio zone résidentielle sud
Fiche : Weshou o/
Promoter



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Dim 13 Juil - 1:45
Maudit donc lui aussi, ça ne m'étonne pas vraiment. J'ignore précisément par quoi il a été maudit, mais vu les écailles probablement un reptile. Sale bête. Qu'importe en continuant a marcher il me demanda ce qu'il m'arrivait en cas de grosse perte de sang, fallait dire que tout dépendait de la quantité, mais cet effet la je ne l'avais ressenti qu'une fois et c'était la catastrophe, j'avais tellement de peine a me contrôler que ça avait failli finir en massacre...

"Disons qu'en cas de grosse perte de sang, c'est une autre histoire, j'ai du mal a me contrôler."

Enfin je ne disais pas ça pour le faire flipper, de toute façon si j'avais voulu l'abattre ou je ne sais quoi je l'aurais déjà fait depuis un moment, le varanium suffit largement pour remédier a ce problème. De toute façon si il m'aidait vraiment j'allais tenir ma part de contrat et il l'aura son gâteau. Au fur et a mesure que l'on avançait le mec me fait la remarque d’arrêter de me retourner et d'observer dans tout les sens, c'était plus fort que moi, de nature je suis déjà méfiant, mais en plus ça rajoutez la mutation du Gastrea, cela n'arrange vraiment pas les choses...
Autour de nous il n'y avait aucun bruit, de temps en temps les lumières de ce quartier éclairaient quelques anciens bâtiments, on se croirait dans une ancienne ville abandonnée après un accident nucléaire, tu m'étonne qu'ici personne n'aime la sécurité civile, ça m'étonnait qu'on se soit pas encore fait agressé, ça m'aurait permit d'utiliser des balles...
Je regardais même plus l'heure, il devait être vraiment tard, pourtant le soleil ne se levait toujours pas. Je ne me sentais pas en danger ici, mais l'atmosphère glauque de cet endroit me mettais sur les nerfs, j'avais arrêté de me retourner a tout vas et me concentrais simplement sur le chemin par ou l'on passait.

Au bout d'un certain temps de marche, devant nous se dressait un groupe de mecs assez louches, encore plus que le dernier sur qui j'étais tomber, avant de rencontrer Elyos. Me retournant vers mon guide afin de lui demander quelle manœuvre on allait utiliser à présent.

"Tiens encore des types étranges, on les bute ou on fait quoi ?"

Dit par un mec de la sécurité civile on aurait eu peine a le croire, m'enfin fallait dire que j'étais à moitié taré aussi...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71
Âge : 26 ans
Type de Gastrea : Serpent - Maudit
Métier : Barman. Co-gérant du Luxirion
Habitation : Nord - Usine désinfectée aménagée
Maudit



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Lun 14 Juil - 10:43


Elyos tentait d’imaginer la scène, celle où il y avait un affut de sang autour de Damon. Pfffeuh …. Ce mec était très un danger en fait ! C’était quoi cette organisation civile sérieux ? A accepter tout et n’importe quoi ?! Bon, là il était langue de vipère. Car même s’il semblait dangereux et instable, Walker ne lui apparaissait pas comme un mauvais gars. Il avait même plié à ses exigences gourmandes, donc … Il ne disait rien sur ce sujet. Enfin bref, le Promoter se justifiait en disant qu’il avait beaucoup de mal à se contrôler quand la quantité de sang était important. Il avait du mal, ou il ne savait pas se maitriser ? La nuance était très importante ! Face à cela, Elyos eut un sourire et annonça « T’inquiète, si tu dérailles, une balle entre les deux yeux devraient t’aider … » . Bon, cela était plutôt à prendre comme une remarque amicale, ou une belle défiance du genre : Attention, si tu te perds, ça me fera un motif valable pour te descendre …. Une belle taquinerie mais au final, souhaitait-il vraiment sa mort ? Pas vraiment. Puis, ils reprirent leur route à travers les ruelles. Le bas monde ressemblait assez à une cité d’après-guerre. En ruine avec des routes défoncées, des réverbères qui marchaient un coup sur deux, des bruits étranges en fond. Il était dur de ne se sentir épier ou suivi ici. A force de méfiance et de prudence, on finissait par s’y faire. Mais Elyos venait à se dire que sans la perte de sa sœur, il ne vivrait peut être pas ici, il serait de l’autre côté de la barrière, à s’acharner au boulot pour lui offrir une vie digne de ce nom. Tch … Pourquoi il pensait à cela ? Il se mit une baffe mentale avant de tourner le visage vers le Grand Blanc. Il s’était confié sur sa nature … le donnant-donnant marchait aussi pour cela. « Pour ma part, je suis un reptile, comme tu dois t’en douter. Plus précisément un serpent. Il y a plusieurs années, un Gastrea s’était introduit dans la ville, comme cela n’est pas rare, et a attaqué les passants. Dans cette rue, tous sont morts, dont ma sœur, je m’en suis sorti avec cette balafre sur le visage et cette mutation. »

Un soupir passa ses lèvres alors qu’il se recoiffa d’un geste de la main, dégageant légèrement la mèche sur son visage, dévoilant un peu plus sa cicatrice, vestige d’un combat perdu d’avance ... «  Pourquoi tu t’es engagé dans la Sécurité Civile ?... » Curieux pour le coup. Curieux de savoir ce qui poussait un maudit à servir les intérêts de la Milice. Sauf qu’au milieu de leur marche, des vibrations s’ajoutaient à leurs pas, ils n’étaient plus seuls. Et bientôt un groupe de mecs leur barra la route. Génial … Parmi eux, le mec qui avait  présenté son majeur à Damon. Les mecs étaient au nombre de cinq. Cinq guignols ….. Curieusement, Walker demanda la marche à suivre, les tuer ou quoi ? « Ce sont des civils du con, en tant que Milicien, tu ne tues pas les civils. Sérieux … T’es vraiment dangereux comme mec … » Le type près du bureau de tabac s’avançait et les désigna du doigt « Ce sont eux, des maudits, j’ai vu l’autre blanc-bec dans sa mutation … » Nice le mec …. Putain la balance la, jamais tranquille … Et un second répliqua « Et les connards, vous savez ce qu’on leur fait au maudit ?... ».  Elyos soupira et se gratta l’arrière de la nuque « Ouais c’est bon ta gueule, on connait la chanson. » coupa-t-il avant de jeter un regard vers Walker, une sorte de : Bon, on les trous et on se casse ?

HRP:
 




Le serpent change de peau, mais garde sa nature ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 48
Âge : 22
Type de Gastrea : Grand Requin Blanc
Métier : Promoter.
Habitation : Petit Studio zone résidentielle sud
Fiche : Weshou o/
Promoter



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Ven 18 Juil - 0:14
Une balle entre les deux yeux ? Ok d'accord, fais toi des scènes a la première occaz' ou t'essaierai de me plomber, tu vas te retrouver avec un second trou de balle dans le front. Le simple fait d'imaginer ça, me faisait sourire, héhé... Ouai bon ok je la ferme... Sang-froid mec, sang-froid ! De toute façon il était trop tard pour tirer un coup de feu maintenant. C'te excuse... M'enfin. Le temps passa avant que l'un d'entre nous ne prit la parole à nouveau, et finalement ce quelqu'un c'était Elyos. Il me raconta alors un peu sa vie, l'introduction d'un Gastrea serpent dans la ville qui avait fait des ravages, je n'étais pas au courant de cette histoire, mais il y en a eu de nombreuses qui étaient similaires. Bref pour faire ça dans une version plus courtes, il avait donc perdu sa sœur, et devenu un maudit, triste. Ou pas enfaîte j'en avais rien a taper ! Moi je suis en vie et c'est l'essentiel ! Mec t'as aucun respect pour... Et alors connard ?! Bon ok je me parle une fois de plus tout seul, pour changer tiens !
Finalement j'ai décidé de rien dire, inclinant la tête en geste de dire ok je comprends, sans plus demander a ce sujet. Cette attaque me trottais tout de même un petit moment dans la tête, vas falloir que je lise les archives une fois rentré. Mais mes pensées furent rapidement perturbés par une question d'Elyos. Pourquoi je faisais partie de la Sécurité Civile, ou plutôt pourquoi je me suis engagé. J'ai tourné mon regard vers lui avant de lui répondre. Prenant une grande inspiration je pris enfin la parole.

"J'ai rejoins, car mon père l'avait fait, et il en est mort. Je reprend seulement là ou lui s'est fracassé la gueule."

J'avais décidé de pas en dire plus, de toute façon il avait pas besoin de connaitre ma vie, ça faisait peu de discussion, mais c'était déjà mieux que le silence de ce quartier immonde. Bon en parlant de silence, il était revenu plus vite qu'on le pensait. Mais il allait être vite chassé, et cette fois-ci par des invités qu'on attendait pas vraiment a croiser. Les mecs se montraient provocants en plus, oh putain j'aime ça, le petit connard avant le lever du soleil, rien de mieux que ça. Le serpent voulait se montrer diplomate, diplomate quoi... Alors que y'avais moyen de les déchirer en cinq secondes.

"Regarde Elyos, comment un mec de la Sécurité Civile va régler ça et ne bouge pas héhé !"

Après ce moment psychotique, un type lança une phrase en disant si on savait ce qu'ils faisaient aux maudits, ouhlala, j'ai trop peur.

"Sale petite tafiole, le maudit vas te pisser dessus !"

Personne n'est parfait, j'avais mon petit vice, la violence, mais fallait pas le montrer directement a la Sécurité Civile sinon je risquai gros, mais les bagarres, bordel qu'est que je kiffais ça, surtout depuis que je suis maudit, fallait dire que j'avais ma hmm botte secrète.
N'attendant pas plus longtemps je laissais mes armes a ma ceinture, je remontais simplement mes manches, non pas pour mieux les frapper mais simplement pour...
D'un rapide mouvement j'ai passé mon bras sous mes dents, qui firent des coupures dessus et laissant ainsi mon propre sang au contact direct avec mon odorat. Sans vraiment besoin d'expliquer la suite, je suis rentré une nouvelle fois dans une frénésie, un peu plus poussée que la dernière. Je me contrôlais toujours cependant. très rapidement j'ai sauté sur le mec qui nous avait parlé avec ça phrase a la con sur les maudits et l'ai renversé en lui assénant des coups de poings l'un après l'autre même si il était à terre. Très rapidement un de ses compagnons s'approcha de moi, par mesure pour le tenir a distance j'ai sortis mon revolver et l'ai pointé en direction du type afin de l’arrêter. Me retournant une nouvelle fois vers Elyos, avant de parler.

"Bah alors ?! T'attend quoi abruti ? T'as 4 abrutis devant toi a cueillir facilement."

Je n'étais plus dans mon état normal, et petit a petit ma cible commençais a perdre son sang, je tremblais tout entier, et je ne ressentais plus mes coups, ça y est je m'en approchais donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71
Âge : 26 ans
Type de Gastrea : Serpent - Maudit
Métier : Barman. Co-gérant du Luxirion
Habitation : Nord - Usine désinfectée aménagée
Maudit



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    Mar 22 Juil - 12:42


Sur ce qu’il venait de lui dire, Elyos n’avait retenu qu’une chose : là ou lui s’est fracassé la gueule. Qu’elle drôle de façon de parler de son père. Cependant le Serpent comprenait ses intentions et motivations. Enfin, il ne s’attardait pas dessus, cela ne le regardait pas et il ne voulait pas vraiment en savoir plus. Et puis de tout façon, le temps n’était pas à la parlote. Devant ces trouble-fêtes, Elyos venait à soupirer, il n’y avait pas une seule journée sans emmerde ? C’est vrai quoi … Des qu’il mettait le pied dehors, il se faisait témoin ou « victime » de la brutalité de cette sous-civilisation, le bas monde comme il se plaisait tant à l’appeler. Un bas monde dont il faisait partit, cherchez l’erreur. Quoiqu’il en soit, cette soirée, nuit plutôt, ne serait pas une exception. Sauf qu’ici, il n’était pas seul. Sur le coup, le Serpent venait à se demander si ce détail était un plus ou non. Il fallait dire que le Grand Blanc était vraiment taré dans sa tête. Limite, le Serpent avait envie de se barrer en mode crabe discrétos, j’suis pas là, demmerdez vous … Maiiiiiis non. Il restait sagement là, sa cigarette à la main, à observer ces troufions sortit dont ne sait où. Bref. Damon ne semblait pas adepte de la parlote et autres diplomaties. Sa politique était la suivante : Taper !! Moi tapé toi !! Moi être homme de cromagnon. Ouais bon c’était une belle caricature, mais celle-ci lui allait si bien au final … Et la … C’est le drame ! Car déjà Walker venait de lui dire : Attend j’vais te montrer comment on règle les soucis à la Milice, bouge pas ton cul et prends en de la graine. Euh … Ouais ok.

Elyos leva les yeux au ciel alors qu’il ne bougeait pas, plutôt docile le garçon. Il voulait le voir faire en effet, ou peut-être l’entendre dire : Help, j’me fais casser le troufion. Qui sait ? Et dans un langage des plus fleurissants et aimables, le Grand Blanc répondait aux provocations, il avait un langage très imagé ce garçon, cela était assez drôle. Prêt à en découdre, le Milicien remonta ses manches et … La bagarre – pour paraphraser un certain sketch. Et le pauvre humain se retrouvait vite en sang, tabassé par ce fou furieux. Fou qui d’ailleurs venait de se tourner vers lui, lui demandant de se bouger. Elyos l’observa un instant avant de retirer sa cigarette des lèvres. « T’avais pas envie de te les faire seul ?... » il prit le mégot et le jeta au visage du type en joug.  Avec son agilité de serpent, Elyos arriva jusqu’au type ‘brulé’ à la cigarette et il empoigna sa veste et le bascula tout en venant fauché ses jambes d’un coup de pied. L’humain par terre, Redfost se baissa pour l’attraper par le col, il le redressa un coup et lui colla son poing en pleine face. Son nez du se casser ou une connerie du genre car son visage se retrouver tacher de rouge, pffeuh … Pour l'instant, il ne se souciait pas vraiment que cette odeur pouvait mettre son allié du jour dans un état encore plus dangereux ...

De leur côté, les autres mecs venaient de sortir des couteaux ou autres armes du genre, le plus proche de Damon avait une lame noire, nulle doute que cela était un couteau en varanium. Les pecno du coin pouvaient se payer pareil outil ? Payer … Ou voler. Qu’importe, fallait mieux éviter de se faire trouer par cela. C’est pourquoi le Blondinet abandonna sa cible par terre pour venir jusqu’à l’humain armé de cette lame noire, il arriva juste à ses côtés et attrapa son poignet d’un coup ferme « Tricheur…. » fit-il en le regardant du coin de l’œil, venant à lui écraser son coud dans le visage. Les autres gugusses venaient à les encercler pour défendre leur camarde, ou par simple plaisir de pouvoir tuer des maudits, encore faudrait-il pour y parvenir ….

HRP:
 

[/quote]



Le serpent change de peau, mais garde sa nature ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]    
Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis perdu... On s'en tape ! [Pv Elyos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis perdu dans mes cartes !
» [Lettres de Sang 4] Suis-je Perdu à Tes Yeux ?
» Je suis perdu à cause d'un problème de ciel
» Je Suis Perdu!
» Je suis perdu, S.O.S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Empyrean Nord :: La zone résidentielle nord-
Ruina Imperii by Yonaka Tsurugi on Grooveshark